Par ordre chronologique en 2021 :

  • 01 - Plantes médicinales : les allergies et la respiration.
  • 02 - Tressage : réaliser un panier de cueillette.
  • 03 - Reconnaître les bourgeons et gemmothérapie.
  • 04 - Découverte du métier de producteur-transformateur de plantes aromatiques et médicinales N°1.
  • 05 - Jardinier herboriste : multiplication des plantes.
  • 06 - Herboristerie du sud : cueillette.
  • 07 - Cuisine des plantes sauvages.
  • 08 - Reconnaître et cuisiner les plantes sauvages.
  • 09 - Herboristerie pratique de printemps.
  • 10 - Cours de botanique pratique (cycle de deux cours).
  • 11 - Découverte des plantes sauvages comestibles.
  • 12 - Herboristerie du sud : la transformation.
  • 13 - Herboristerie pratique d'été.
  • 14 - Pigments pour la peinture et le dessin
  • 15 - Dessin botanique (lié au stage Pigments).
  • 16 - Teintures végétales : l'indigo.
  • 17 - Teintures végétales.  Katazome : motifs réservés et teinture à la brosse
  • 18 - Plantes médicinales : l'univers féminin.
  • 19 - Découverte du métier de producteur-transformateur de plantes aromatiques et médicinales N°2
  • 20 - Aménager son domaine ou son jardin en accord avec l'écosystème
  • 21 - Herboristerie pratique d'automne.
  • 22 - Graines de PPAM

 

Miguel Neau


Ecologue-Botaniste-Agronome
Les Granges du Vernet
07110 Joannas
06.60.79.67.54
minuartie@laposte.net


Diplômes
Maîtrise Biologie des Populations et des Écosystèmes
Troisième Cycle Agriculture durable DESS Ressources Animales et Végétales


Références
2004-2006 Formateur spécialisé sur les plantes bio-indicatrices - Société Promonature
Interventions pour des formations professionnelles sur cette thématique auprès des Chambres
d'agricultures, CIVAMs, Groupements d'Agriculture Biologique, structures interprofessionnelles
agricoles diverses, syndicats de producteurs, associations de jardiniers, associations de protection de
la nature...
France entière*


2007-2008 Expert Botaniste "Mission De Candolle". Association Terranoos
Inventaires botaniques, expertise scientifique dans le montage et la réalisation du projet de traversée
des Pyrénées, "Mission De Candolle 1807-2007". Coordination scientifique de l'ouvrage et de
l'exposition De Candolle.
Bagnères-de-Bigorre 65


2009-2017. Expert botaniste et Agronome indépendant. Entreprise Minuartie
Formations professionnelles, stages spécialisés, expertises botaniques et conseil agronomique,
conférences.
Thèmes d'interventions suivant:

  • Fonctionnement des écosystèmes agricoles
  • Approche agronomique des sols par les plantes bio-indicatrices et l'observation pédologique,
  • Biodiversité sauvage , paysage et agriculture,
  • Cueillette sauvages et plantes médicinales...

France entière*


(* Les structures et régions d'interventions étant nombreuses, pour plus de précisions et une liste plus détaillée, veuillez vous adresser directement aux contacts indiqués)

https://www.helloasso.com/associations/vieilles-racines-et-jeunes-pousses/paiements/stage-vrjp-la-taille

Découverte du métier de producteur-transformateur de plantes aromatiques et médicinales


 Objectifs pédagogiques :

 

Séance n°1

 Durée 7h00 Lundi 6 septembre : La ferme du Centaure et ses installations

 Être capable d’appréhender les différents aspects de la culture des PAM en fonction de ses choix de production.

 Être capable de reconnaître un bon sol pour la culture des PAM ou savoir comment l’améliorer.

 Contenus : Temps d’accueil des participants et modalités administratives. Présentation de l’association, du lieu, de l’intervenante.

 Présentation de la formation : la culture de plantes médicinales et aromatiques.

 Rappel de la réglementation sur la production et la cueillette de plantes.

 Tour de table pour faire le tour des demandes particulières des participants ayant des projets d’installation ou de production.

 Présentation du Jardin du Centaure et de son modèle technico-économique

 Les bases de la culture des plantes aromatiques et médicinales selon les méthodes de l’agriculture biologique (avec mécanisation légère)

 Préparation du sol, calendrier de semis, semences, soins…

 Choix des espèces à cultiver

 Cueillette sauvage : les règles, la méthode

 Les outils, leur maniement, leur entretien

 Récolte et séchage : les techniques, l'équipement, le conditionnement et la préparation pour la vente...

 Alternance d’explications techniques et de mise en pratique sur le terrain sur les plantes cultivées par le professionnel.

 Moyens d'encadrement : Audrey BENAVENT, productrice de PAM

 Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n°2

Durée 3h30 Mardi 7 septembre matin : Les plantes – savoir les reconnaître

Objectifs pédagogiques :

-              Être capable de reconnaître les plantes à cultiver et leurs adventices

-              Être capable d’identifier les modes de reproduction végétatives

-              Être capable d’identifier une bonne station de cueillette sauvage

-              Être capable de choisir le matériel de récolte, de coupe, de tri

Contenus : La cueillette, la reconnaissance des plantes et de leurs caractéristiques

Cueillette sauvage sur le terrain suivi d’une préparation (mise au séchoir ou transformation : pesto par exemple)

Reconnaissance des plantes et explications sur leurs usages : Savoir les identifier, les nommer, arriver à mémoriser leurs usages et leurs modes de préparation.

Bibliographie sélective (présentation de différents livres et documents sur les PAM)

 

Séance n°3

Durée 3h30 Mardi 7 septembre après-midi : création d’activités pédagogiques et d’animation

Objectifs pédagogiques :

Être capable de déterminer les enjeux de la conception d’un jardin pédagogique

Contenus : La création d’activités pédagogiques et d’animation, sur place ou sous forme de prestation

Comment agencer le jardin productif pour pouvoir conduire des activités d’animation, des visites : création de jardin à thème (Hildegarde de Bingen, médicinaux, Moyen-Âge, etc…).

Création d’un jardin-forêt (le thème peut être abordé dans le jardin-forêt de la ferme)

Les différentes animations possibles - leurs caractéristiques, contraintes, compétences requises, modèle économique

La contribution possible des prestations d’animation dans la vente des produits (boutique de vente directe sur la ferme)

Mise en pratique : discussion sur les projets de chacun.

 

Séance n°4

Durée 3h30 Mercredi 8 septembre matin : La commercialisation – la réglementation

Objectifs pédagogiques :

Être capable de réaliser des macérations dans différents solvants

Connaître la règlementation spécifique des PPAM

Contenus

Transformation en tisanes, pesto, sucre et sel aux herbes, mélanges culinaires...

 Explications techniques et mise en pratique (selon saison)

 Les tisanes et leurs caractéristiques

 Les mélanges à destination culinaire

 Les pestos

 Les sucres et sels aux plantes

 La réglementation spécifique au secteur des PAM

 L'ensachage

 La commercialisation et le modèle économique : présentation du compte de gestion (comparatif sur 2 années) du jardin du Centaure avec le détail des différents postes de charges et des recettes. Présentation de différents modes de commercialisation possible (vente directe, magasins, grossistes)

 

Séance n°5

 Durée 3h30 Mercredi 8 septembre après-midi

 Pendant midi : transfert vers la ferme Melilotus à Chanteix

 Objectifs pédagogiques :

 -Être capable de faire la différence entre agroécologie et permaculture.

 - Être capable de récolter du matériel végétal pour le séchage ou pour la distillation.

 Contenus

 Présentation de la ferme Melilotus, ses activités, visite des bâtiments, présentation des différentes transformations et produits.

 Tour de table des envies de chacun et choix des ateliers de transformation (voir ci-après)

 Visite de la principale parcelle de culture et présentation des techniques utilisées s’inspirant de l’agroécologie et de la permaculture

 Récolte d’une plante pour le séchage ou pour la distillation en fonction des conditions météorologiques

 Retour à la grange pour mise au séchoir ou préfanage pour la distillation

 

Séance n°6

 Durée 7h00 Jeudi 9 septembre : les transformations (partie 1)

 Objectifs pédagogiques :

 -Être capable de faire des choix de distillation en fonction des objectifs et des plantes disponibles.

 Contenus :

 Distillation : préparation et distillation d’une plante pour la production d’hydrolat et/ou d’huile essentielle à l’aide d’un alambic familial en cuivre de 50L. Discussions autour des techniques de distillation, choix du matériel, aspects réglementaires… Flaconnage au laboratoire et étiquetage. Dégustation d’hydrolats et aperçu rapide des vertus et usages des hydrolats.

 

Séance n°7

 Durée 3h30 vendredi 10 septembre matin : les transformations (partie 2)

 Objectifs pédagogiques :

 -              Être capable de reconnaître les bourgeons sur l’arbre au stade précoce.

 -              Être capable de mettre en place la macération alcoolique.

 -              Être capable de réaliser un baume.

 Contenus

 Gemmothérapie : Les principes de la gemmothérapie. En fonction de la phénologie des plantes : reconnaissance des arbres et cueillette de bourgeons avec mise en macération. Aperçu des aspects réglementaires relatifs à l’alcool et aux compléments alimentaires et des étapes de filtration et flaconnage au laboratoire.

 Macérations huileuses et baumes : Principe des macérations huileuses et réalisation d’un baume sur la base de macérations huileuses déjà filtrées. Approche des aspects réglementaires.

 Moyens pédagogiques et matériel : Des éléments visuels accompagnent les explications du formateur, notamment pour les techniques qui ne pourront pas être mises en œuvre pendant la durée de la formation.

 

Séance n°8

 Durée 7h00 Vendredi 10 septembre après-midi : Créer son activité avec les PPAM

 Objectifs pédagogiques :

 -              Être capable de choisir une gamme de plantes à cultiver/cueillir en fonction des gammes de transformation choisies ;

 -              Être capable de choisir un circuit de commercialisation et de tenir compte de la réglementation en vigueur    

 Contenus

 Sur la base de l’expérience d’Audrey et Julien et de leurs chiffres sur leurs 6 années d’installation, discussion autour de :

 - la création du projet, l’installation

 - les statuts, les aides, les structures d’accompagnement…

 - les modes de commercialisation

 - la viabilité économique et la complémentarité entre les activités

 - la synthèse des aspects réglementaires pour la production, la transformation et la vente des produits à base de plantes aromatiques et médicinales.

 Un temps d’échange permettra de mettre en relation la semaine de stage avec les projets de chacun et de faire un bilan.

 

09 - Stage d'herboristerie pratique N°1 et N°2
Savoir reconnaitre les plantes, les transformer, les utiliser.

 

Contenu Pédagogique

 

Séance n°1

Durée 3h30 Mercredi 26 mai  matin : le séchoir

Objectifs pédagogiques :

Être capable de réunir le matériel de qualité pour la construction d’un séchoir et d’un stockage : choix des essences et des sections de bois, types de toiles, système de déshumidification...

Être capable d’évaluer un matériel de tri en fonction de l’importance de son projet.

Contenus : Temps d’accueil des participants et modalités administratives. Présentation de l’association, du lieu, des intervenants.

Présentation du contenu de la formation et évaluation des attentes des stagiaires suivant leurs projets de culture.

Rappels de la réglementation sur la production et la cueillette de plantes.

Présentation du séchoir, du lieu de stockage et des outils de tri de la ferme-école de Mercin. Présentation du jardin, de ses différents micro-biotopes : plantes de soleil, d'ombre, de milieu humide, de butte sèche.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Présentation de la formation et des formateurs en salle. Présentation du séchoir, du stockage et des outils dans l’herboristerie. Sortie dans le jardin de la Ferme-école pour la présentation des micro- milieux.

Type de séance : Présentiel

 

Séance n°2

Durée 3h30 Mercredi 26 mai  après-midi: le règne végétal

Objectifs pédagogiques :

Être capable de comprendre l’organisation du monde végétal du règne à l’espèce.

Être capable de comprendre les bases du vocabulaire morphologique des plantes vasculaires.

Contenus :

Définition des plantes vasculaires, des plantes cryptogames, des plantes phanérogames, des mono et des dicotylédones.

Détails de la morphologie et de la reproduction des cryptogames vasculaires. Détails de la morphologie et de la reproduction des phanérogames.

Notion de famille, de genre et d'espèce.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Présentation en salle des notions d’organisation du monde végétal. Production de schémas sur tableau pour définir la morphologie végétale. Présentation de photos des différentes parties des végétaux, projetées sur grand écran.

 Type de séance : Présentiel

 

Séance n°3

 Durée 3h30 Jeudi 27 mai  matin: la morphologie des plantes

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable d’identifier et de nommer sur le terrain les différentes parties morphologiques des plantes vasculaires.

 Contenus :

 Apprendre à repérer les différents organes des plantes vasculaires sur des espèces fréquentes.

 Repérer les variations possibles.

 Présentation sur le terrain des principaux organes souterrains, végétatifs et reproductifs.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Sortie sur le terrain pour observer la morphologie des plantes. Présentation des outils d’aide à l’observation (loupes, microscope de poche, pinces, aiguilles…). Exercices de recherche et de classement des grands types de feuilles et de fleurs dans le jardin de la ferme-école de Mercin.

 Type de séance : présentiel

 

Séance n°4

 Durée 3h30 Jeudi 27 mai  après-midi: la cueillette

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de récolter et préparer du matériel végétal médicinal en milieu naturel.

 Être capable de le préserver jusqu’au retour de cueillette.

 Être capable de préparer et de mettre différentes parties de plantes au séchoir pour préserver une qualité optimum.

 Contenus :

 Apprendre à récolter les parties de plante recherchées, à les préparer, les sécher pour garder la meilleure qualité et la garder dans un bon état sanitaire.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Sortie sur le terrain pour récolter des plantes médicinales. Présentation des outils de cueillette. Présentations et récoltes de différentes parties de plantes médicinales communes.

 Atelier d’effeuillage et de mondage. Mise au séchoir.

 Type de séance : présentiel

 

Séance n°5

 Durée 3h30 vendredi 28 mai  matin : la clé de détermination

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable d'identifier les plantes sauvages à l’aide de clés de détermination.

 Être capable de reconnaître 3 des 10 familles botaniques les plus fréquentes.

 Contenus :

 Présentation et description de l’utilisation des clés détermination. Exercices d’identification. Description détaillée de 3 familles botanique : les lamiacées, les rosacées, les fabacées.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Exercices de détermination sur le terrain, d’abord collectifs puis par petits groupes à l’aide des clés offertes aux stagiaires.

 Présentation in situ de 3 familles botaniques. Exercice de recherche de plantes appartenant aux familles concernées.

 Type de séance : présentiel

 

Séance n°6

 Durée 3h30 vendredi 28 mai après-midi: la distillation

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de récolter et de préparer des plantes pour les distiller.

 Être capable de mener une distillation artisanale pour obtenir un hydrolat.

 Contenus :

 Présentation des différentes méthodes de distillation et des différents types d'alambics (à feu nu, à la vapeur, à colonnes...). Présentation et utilisation d'un alambic en cuivre à feu nu.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Exercice de récolte au jardin de la ferme-école. Évaluation de la qualité de la récolte.

 Atelier de distillation dans l'espace d'herboristerie.

 Type de séance : présentiel

 

Séance n°7

 Durée 3h30 samedi 29 mai matin : sortie botanique sur la journée

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de reconnaître 3 nouvelles familles botaniques : les apiacées, les brassicacées, les caryophyllacées.

 Être capable de faire un diagnostic écologique pour évaluer la qualité d'un site de cueillette.

 Conforter la maitrise des clés de détermination.

 Contenus :

 Évaluer les problématiques liées à la détermination chez les participants. Repérer les lacunes dans le vocabulaire morphologique. Présentation détaillée des 3 nouvelles familles. Exercices de détermination. Présentation des notions de dynamique de végétation et de lecture de paysages.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Quiz morphologique sur des espèces déjà observées. Présentation de nouvelles familles sur le terrain. Exercices de détermination pour trouver le genre et l'espèce d'échantillons de ces nouvelles familles. Explication du fonctionnement successif des prairies, des fruticées, des forêts pour en cerner les évolutions. Appréhender le relief, l'hydrographie, la végétation, les voies de communication, les constructions... Pour évaluer les potentielles sources de pollution.

Type de séance : présentiel

 

Séance n°8

Durée 3h30 samedi 29 mai après-midi : sortie botanique sur la journée - suite

Objectifs pédagogiques :

Être capable de reconnaître les principales espèces médicinales sous un climat tempéré/continental. Être capable de les récolter, de les sécher et d'en donner les principales propriétés médicinales.

Contenus :

Présentation sur le terrain d'une quinzaine d'espèces (aubépine à un style, frêne élevé, lotier corniculé, rosier des chiens, plantain lancéolé...), explications sur les périodes de cueillette des feuilles, des sommités ou des bouquets fleuris et des fleurs.

Explication des principales propriétés médicinales.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Balade botanique commentée, appliquée à l'usage médicinale des plantes sauvages.

Type de séance : présentiel

 

Séance n°9

Durée 3h30 dimanche 30 mai matin : fabrication de cérat

Objectifs pédagogiques :

Être capable de fabriquer un baume cosmétique à partir de l'hydrolat obtenu par la distillation du jour 3.

Connaître la législation relative à la vente de produits cosmétiques.

Être capable de confectionner une alcoolature.

Contenus :

Présentation des différents ingrédients d'un cérat de Gallien : la cire, les huiles, les hydrolats. Les ustensiles nécessaires. Les règles d'hygiène. Fabrication d'un cérat. Présentation du protocole de fabrication d'une alcoolature. Ingrédients et ustensiles.

Fabrication d'une alcoolature. Présentation de la réglementation cosmétique.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Partie théorique de présentation suivie d'ateliers pratiques et participatifs de préparation et de transformation dans les locaux de la ferme-école.

Type de séance : présentiel

Durée 3h30 dimanche 30 mai après-midi : les critères de qualité des plantes sèches

Objectifs pédagogiques :

Être capable d’évaluer la qualité, de trier et d’ensacher les plantes mises au séchoir le jour 2.

Être capable de reconnaître 4 nouvelles familles botaniques : les renonculacées, les gentianacées, les rubiacées, les solanacées.

Être capable de reconnaître les principaux risques de confusions avec des plantes toxiques.

Conforter la maitrise des clés de détermination.

Contenus :

Apprendre à reconnaître les critères d'une plante bien séchée. Les méthodes pour monder les plantes sèches. Les différents contenants pour ensacher les plantes sèches. Évaluer les problématiques liées à la détermination des espèces par les participants. Repérer les lacunes dans le vocabulaire morphologique. Présentation détaillée des 4 nouvelles familles. Exercices de détermination. Présentation des espèces toxiques présentant des risques de confusion avec les plantes utilisées.

Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Présentation de différentes plantes bien séchées dans le séchoir. Atelier participatif de mondage et passage au crible ou au tamis. Présentation de nouvelles familles sur le terrain. Exercices de détermination pour trouver le genre et l'espèce d'échantillons de ces nouvelles familles.

Présentation des principales plantes toxiques dans le jardin avec les critères de discrimination.

Type de séance : présentiel

 

20- Stage de Jardinier herboriste – 2 – Aménager son domaine ou son jardin en accord avec l'écosystème

 

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 35h sur 5 jours

Horaires : de 9h à 12h et de 14h à 18h

Effectif maximal : 12

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

 

PUBLIC CONCERNE

Tout public, de l’étudiant au producteur.

 

Programme détaillé

 

Séance n°1

Durée 3h30 Lundi 6 septembre matin

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Inventaire des contraintes du lieu en fonction des objectifs de production.

 Contenus :

 Accueil des stagiaires et tour de table.

 Présentation de la formation et des objectifs de chaque participant. Analyse des différents contextes et objectifs des participants.

 Exposé des problématiques de production propres à chaque stagiaire, dans sa région et sur son terrain.

 

Séance n°2

Durée 3h30 Lundi 6 septembre après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Définir un agrosystème fonctionnel dans la dynamique d'un écosystème équilibré

 Contenu :

 •             Définition d'un système écologique fonctionnel, sa dynamique, sa traduction en agro écosystème constitué.

 •             Identifier les conditions naturelles et environnementales comme acteurs des éléments de biotope et de biocénose.

 •             Appréhender les fonctions et places respectives des producteurs primaires, consommateurs et décomposeurs au sein des biotopes et biocénoses

 

Séance n°3

Durée 3h30 Mardi 7 septembre matin

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Concevoir le projet personnel dans le lieu choisi, en fonction de l'inventaire des productions attendues et de leurs cycles

  Contenu :

 •             Connaitre son climat et adapter son projet.

 •             Connaitre la nature de son sol et adapter son projet

 •             Inventaire des productions attendues. Connaitre leurs cycles particuliers.

 

Séance n°4

 Durée 3h30 Mardi 7 septembre après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séance :

  Concevoir le projet personnel dans le lieu choisi, en fonction de l'inventaire des productions attendues et de leurs cycles

 Contenu :

 •             Incorporer le projet personnel dans le lieu, compte tenu des conditions édaphiques et des productions attendues

 •             Exposés des projets personnels et travail de groupe

 

Séance n°5

 Durée 3h30 Mercredi 8 septembre matin

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Positionner et proportionner les modules fonctionnels dans l'espace du terrain, élaborer le plan d'assolement

 Contenu :

 •             Inventorier, positionner et proportionner les modules fonctionnels faisant agroécosystème

 •             Planifier son projet sur un plan masse à l'échelle

 •             Aperçu des techniques d'aménagement : cheminements, muret, serre, châssis…

 

Séance n°6

 Durée 3h30 Mercredi 8 septembre après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Végétaliser, choix des espèces, leur place dans l'espace et dans le temps.

 Contenu :

 •             Programmer la multiplication et l'élevage des végétaux choisis

 •             Gérer ses rotations culturales en fonction des conditions édaphiques

 

Séance n°7

 Durée 3h30 Jeudi 9 septembre matin

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Entretenir un agroécosystème dans un esprit de maintien durable de la fertilité et de la régulation du parasitisme

 Contenu :

 •             Le vivant ne laisse pas de déchet mais des fertilisants, la place des animaux

 •             Nourrir les trois niveaux du sol, fabriquer du complexe argilo humique

 

Séance n°8

 Durée 3h30 Jeudi 9 septembre après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Transposer les connaissances acquises à son cas particulier et à son terrain

 Contenu :

 •             Présenter le plan de son projet au groupe

 •             Analyse critique constructive

 

Séance n°9

 Durée 7h00 Vendredi 9 septembre

 Objectifs pédagogiques de la séance :

 Visite d'une exploitation en vue d'un examen critique de son agencement, afin d'envisager des solutions adaptées au contexte.

----------------

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

 Support pédagogique : flores à disposition pour l’identification des plantes.

 Mise à disposition de livres sur les techniques utilisées, sur l’agro-écologie, sur la production agricole dans ce contexte.

 Visite du jardin botanique de Mercin pour reconnaître quelques plantes.

 Méthodologie : alternance de théorie et de pratique ; avec utilisation des infrastructures du jardin botanique de Mercin.

 Visite d’une ferme de production.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements tout temps.

 

 FORMATEUR

François TESSARI, horticulteur-botaniste, jardinier en chef-aménageur de jardins botaniques en agrobiologie. Formateur au CFPPA d'Ahun ( Creuse)

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

01 - PLANTES MÉDICINALES : les allergies et la respiration

  

Contenu pédagogique

 

Séance n°1

 Durée 3h30 Lundi 1er mars matin : Généralités sur le vivant

  Objectifs pédagogiques :

 Être capable de comprendre le monde de la cellule et des êtres pluricellulaires pour aborder les métabolismes communs au monde vivant. Généralités sur le vivant et les interactions entre organismes.

 Être capable d'appréhender la notion de terrain.

 Contenus : Temps d’accueil des participants et modalités administratives. Présentation de l’association et des intervenants. Petit tour des lieux pour permettre aux stagiaires d’être plus autonomes.

 Court test d’évaluation des connaissances en amont de la formation sous forme de qcm.

 Tour de table des problèmes rencontrés par les producteurs.

 Rappel de la réglementation.

 Rappels d'anatomie, physiologie et du vocabulaire utilisé : exemple des poumons.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Présentation théorique à l'aide de supports visuels et diaporama.

 Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique. Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 2

 Durée : 03h30 Lundi 1er mars après-midi : L’appareil respiratoire

 Objectifs pédagogiques : Être capable de comprendre le fonctionnement du système respiratoire. Être capable de comprendre l'importance du système neurovégétatif.

 Être capable d'acquérir les rudiments en matière d'anatomie, physiologie et pathologie pour se situer en tant que vendeur de PAM.

 Contenus : Questions/réponses par rapport aux notions abordées le matin. Comprendre la finalité de la respiration, en relation avec toutes les fonctions de l'organisme. Le lien entre le système respiratoire et les mécanismes allergiques.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Exposé des interactions entre les différents organes de la respiration par diaporama.

 Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique.

 Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 3

 Durée : 03h30 Mardi 2 mars matin : L’individu et sa respiration

Objectifs pédagogiques : Être capable d'évaluer un état physiologique de base ou de crise afin de repérer les personnes devant être confiées au médecin et les personnes pouvant bénéficier d'une aide de réajustement de leur état avec des plantes.

 Contenus : Nous explorerons les signes respiratoires d'une personne. La notion d'état de crise en cas de manifestation de symptômes. Acquérir et ou préciser ces notions pour pouvoir répondre aux clients et mieux les conseiller.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Exposé à l'aide de diaporama. Fiches et diagrammes. Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique. Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 4

 Durée : 03h30 : Mardi 2 mars matin Les plantes de l’allergie et de l’appareil respiratoire

 Objectifs pédagogiques : Être capable de reconnaître les plantes utiles dans les manifestations allergiques et respiratoires. Identification botanique, techniques de récolte et de conservation.

 Être capable de fabriquer un sirop à visée pectorale.

 Contenus : Les plantes de la sphère respiratoire et contre les allergies. Sortie botanique appliquée aux plantes de saison en lien avec l'appareil respiratoire. Jardin, haies, champs et forêts, ressources locales, identification botanique.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Visite au jardin botanique pour la reconnaissance de ces plantes. A l'atelier, fabrication d’un sirop à visée pectorale.

 Moyens d'encadrement : Thierry Thévenin, exploitant agricole (culture, cueillette et transformation de plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales) à Mérinchal depuis 1994. Formateur en formation professionnelle et universitaire.

 Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 5

 Durée : 03h30 Mercredi 3 mars matin : Les plantes de l’allergie et de l’appareil respiratoire

 Objectifs pédagogiques : Être capable de proposer des tisanes attractives et efficaces dans un cadre légal.

 Être capable de répondre aux questions des clients en restant dans la légalité.

 Être capable de connaître les matières actives des plantes proposées à la vente.

 Contenus : Questions sur ce qui a été vu la veille. Exemple de tisanes pouvant être utilisées pour les problèmes respiratoires. Reconnaître les cas qui relèvent d'un avis médical. Ce que dit la législation. Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Exposé en salle d'un diaporama. Visite de l'herboristerie de Mercin et du séchoir.

 Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique. Type de séance : Module Présentiel.

 

Séance n° 6

 Durée : 03h30 Mercredi 3 mars après-midi : La place des bourgeons dans les plantes de l’allergie et de l’appareil respiratoire

 Objectifs pédagogiques : Être capable de reconnaître les bourgeons utiles pour les cas d'allergie ou de difficulté de l'appareil respiratoire.

 Être capable d’utiliser une clé d’identification botanique spécifique aux végétaux ligneux en hiver, clé par les bourgeons et les écorces.

 Être capable de reconnaître les arbres et arbrisseaux utiles pour l'appareil respiratoire.

 Contenu : Reconnaissance des plantes au jardin et en forêt. Récolte d'échantillons de différentes essences locales. (Ribes nigrum, Rosa canina, Viburnum lantana, Alnus glutinosa, Corylus avellana, Betula pendula)

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Sortie dans le jardin botanique de Mercin et alentour. Récolte d'échantillons

 Moyens d'encadrement : Thierry Thévenin, exploitant agricole (culture, cueillette et transformation de plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales) à Mérinchal depuis 1994. Formateur en formation professionnelle et universitaire.

 Claude Chahinian, cueilleur professionnel.

 Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 7

 Durée : 03h30 Jeudi 4 mars matin : Mieux comprendre la physiologie pour mieux conseiller

 Objectifs pédagogiques : Être capable de comprendre la physiologie des allergies respiratoires.

 Être capable de reconnaître les cas relevant d'un avis médical.

 Être capable de se référer à la législation en vigueur.

 Contenus : Physiologie des allergies respiratoires. Physiologie de l'asthme. Savoir quand conseiller ou de ne pas conseiller de plantes. Reconnaître les cas qui relèvent d’un avis médical. Ce que dit la législation.

 Évaluer ce qui peut être fait pour répondre à une demande du client.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Présentation illustrée en diaporama.

 Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique. Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 8

 Durée : 03h30 Jeudi 4 mars après-midi :  Atelier de fabrication et réglementation

 Objectifs pédagogiques : Être capable de fabriquer une macération à base de bourgeons.

 Être capable d'identifier des échantillons ramassés la veille pour conforter l'identification botanique et éviter les confusions.

 Contenus : Atelier de fabrication d'un macérat glycériné. Élaboration et conservation. Mode de consommation. Statut du complément alimentaire, aspects législatifs et commerciaux.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : Fabrication à l'atelier d'un macérat. Présentation de la législation en salle.

  Moyens d'encadrement : Thierry Thévenin, exploitant agricole (culture, cueillette et transformation de plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales) à Mérinchal depuis 1994. Formateur en formation professionnelle et universitaire.

 Claude Chahinian, cueilleur professionnel.

 Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 9

 Durée : 03h30 Vendredi 5 mars matin : Le choix des plantes : les clefs pour un bon choix en toute sécurité.

 Objectifs pédagogiques : Être capable de choisir les bonnes plantes.

 Être capable de conseiller les plantes en respectant la légalité.

 Être capable de ne pas conseiller de plantes et d'inciter les clients à consulter un médecin.

 Contenus : Présentation de plantes et d'exemples concrets. Choisir les plantes pour améliorer le confort des personnes asthmatiques. Choisir les plantes pour améliorer le confort des personnes allergiques. Faire le choix de ne pas conseiller.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels : présentation par diaporama en salle.

 Moyens d'encadrement : Bruno Dal Gobbo, Docteur en médecine et membre de la Société Française de Phytothérapie et d’Aromathérapie depuis 1994. Exerce comme médecin phytothérapeute dans l’Ain et enseigne à la faculté de pharmacie de Lyon dans le cadre du DU de phytothérapie clinique. Type de séance : Module Présentiel

 

Séance n° 10

 Durée : 03h30 Vendredi 5 mars après-midi : Illustration par des cas concrets

 Objectifs pédagogiques : Être capable de poser les bonnes questions aux clients.

 Être capable de proposer une cure de confort.

 Contenus : Questions/réponses et exemples concrets de demandes des clients.

 Retour sur les acquis de la semaine.

 Petit test d’acquisition des connaissances.

 Bilan du stage et tour de table des impressions de chacun.

 Fiche de satisfaction à remplir.

 

05 - Stage de multiplication des végétaux: semis, bouturage, marcottage, greffage.

 

 Objectifs pédagogiques :

 

Séance n°1

 Durée 3h30 Lundi 19 avril matin

 1ère partie

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Analyse des différents contextes et objectifs des participants.

 Contenus :

 Accueil des stagiaires et tour de table. Présentation de la formation et des objectifs de chaque participant.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Échanges personnalisés sur les objectifs de chacun en fonction des végétaux à produire, dans son climat et sur son terrain.

 

2éme partie

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable de nommer les plantes dans la classification botanique (Famille-Genre, espèce, sous-espèce, variété et cultivar, hybride, clone)

 Contenus :

 Placer correctement les taxons sur leur rang dans la classification botanique. Cela permet de mieux comprendre la généalogie des sujets.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Images et déroulement pédagogique.

 

Séance n° 2

 Durée 3h30 Lundi 19 avril après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable d'identifier les différents organes sur les végétaux.

 Contenus :

 Étude de la physiologie végétale, identification des organes et de leur fonction dans l'organisme végétal.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Mise en pratique sur échantillons récoltés, schémas et photographies.

 

Séance n°3

 Durée 3h30 Mardi 20 avril matin

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable d'identifier les différents modes végétatifs chez les plantes.

 Contenus :

 Identification des différents types biologiques (modes végétatifs) chez les plantes. Comment choisir un mode de multiplication du végétal en fonction de l'espèce considérée et de la période.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Mise en pratique sur échantillons et sortie sur le terrain.

 

Séance n°4

 Durée 3h30 Mardi 20 avril après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable d'identifier avec sûreté le type biologique des végétaux rencontrés et d'évaluer leur mode naturel de multiplication.

 Contenus :

 Identification rapide et sûre des organes susceptibles de permettre la multiplication du végétal.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Exercice sur échantillons de plantes ligneuses et herbacées.

 

Séance n°5

 Durée 3h30 Mercredi 21 avril matin

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable de comprendre et maîtriser les techniques de la division de souche. Être capable de choisir la période de la division en fonction du végétal et de la saison.

  Contenus :

 Explication des différents types de division. Mise en pratique selon le végétal et la saison.

  Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Exercices de division de souche. Sortie de terrain pour pratiquer en pleine terre et en serre.

 

Séance n°6

 Durée 3h30 Mercredi 21 avril après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable de comprendre et maîtriser les techniques du marcottage. Être capable de choisir la période de marcottage en fonction du végétal et de la saison.

  Contenus :

 Explication des différents types de marcottage. Mise en pratique selon le végétal et la saison.

  Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Exercices de marcottage. Sortie de terrain pour pratiquer en plein air et en serre.

 

Séance n°7

 Durée 3h30 Jeudi 22 avril matin

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable de comprendre et maîtriser les techniques du bouturage. Être capable de choisir la période du bouturage en fonction du végétal et de la saison.

  Contenus :

 Explication des différents types de bouturage. Mise en pratique selon le végétal et la saison.

  Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Exercices de bouturage. Sortie de terrain pour pratiquer en pleine terre et en serre.

 

Séance n°8

 Durée 3h30 Jeudi 22 avril après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable de comprendre et maîtriser les techniques du semis. Être capable de choisir le type de semis en fonction du végétal et de la saison.

  Contenus :

 Explication des différents types de semis. Mise en pratique selon le végétal et la saison.

  Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Exercices de semis différents selon les graines. Sortie de terrain pour pratiquer en pleine terre et en serre.

 

Séance n°9

 Durée 3h30 Vendredi 23 avril matin

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Être capable d'organiser sa collecte de végétaux à multiplier.

 Quand, quoi et comment collecter ? Comment conserver le matériel récolté ?

 Contenus :

 Choisir le mode de collecte d'organes à collecter en fonction du type végétatif, de la saison, de la maturité des organes à prélever.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

  Sortie sur le terrain, collecte de végétaux à multiplier

 

Séance n°10

 Durée 3h30 Vendredi 23 avril après-midi

 Objectifs pédagogiques de la séquence ou du module :

 Bilan de clôture de la formation

 Échanges personnalisés sur les acquis de chacun en fonction des végétaux à produire, dans son climat et sur son terrain.

 Être capable de prévoir son plan de multiplication de plantes selon ses objectifs.

 Contenus :

 Synthèse des acquis et des perspectives.

 Compléments et questions botaniques et agronomiques personnalisées.

 Tour de table et évaluation du stage par les participants.

 Méthodes pédagogiques et moyens matériels :

 Échanges personnalisés afin de permettre à chaque stagiaire de multiplier les végétaux dans le respect de la physiologie végétale pour une optimisation de ses productions.

 

N°17  - KATAZOME : motifs réservés et teinture à la brosse

 

 Contenu pédagogique

 

Séance n°1 Présentation de la teinture végétale japonaise

 Durée 3h00 Lundi 2 août matin

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable d’identifier les espèces tinctoriales présentées.

 Être capable de comprendre la technique de réservé spécifiquement japonaise.

  Contenus : Temps d’accueil des participants et modalités administratives. Présentation de l’association et des intervenants. Petit tour des lieux pour permettre aux stagiaires d’être plus autonomes.

 Court test d’évaluation des connaissances en amont de la formation.

 Tour de table des attendus des stagiaires.

 Présentation de textiles en katazome et de pochoirs, les katagami

 Présentation des outils et des produits utilisés.

 

Séance n°2 : préparation des matières

 Durée 4h00 Lundi 2 août après-midi

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de préparer les matières textiles

 Être capable de fabriquer du lait de soja

 Être capable de reconnaître au jardin les plantes utilisées

 Être capable de récolter les plantes fraîches de saison et de faire les 1ères extractions.

 Contenus :

 Introduction botanique au jardin et visite de sa collection de plantes tinctoriales

 Préparation des matières textiles et du lait de soja. Application à la brosse.

 Récolte de plantes fraîches de la saison

 Premières extractions concentrées de plantes fraîches ou séchées

 

Séance n°3 : les mélanges et les cuissons

 Durée 3h00 - Mardi 3 août matin

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de préparer le katanori

 Être capable de mélanger les ingrédients et de cuire le mélange

 Contenus :

 Préparation de la pâte de riz : le katanori

 Dosage et mélange minutieux des ingrédients, cuisson et ajustement pour obtenir la bonne viscosité.

 Extractions concentrées de plantes (suite)

 

Séance n°4 : les pochoirs

 Durée 4h00 Mardi 3 août après-midi

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de préparer une table adhérente.

 Être capable d’appliquer les réserves à main levée.

 Contenus :

 Mise en œuvre d’une table adhérente et positionnement des pochoirs

 Application des réserves au pochoir et en dessin à main levée

 Séchage

 Nettoyage minutieux des pochoirs

 

Séance n°5 : Réserves, retouches et applications à la brosse

 Durée 7h00 Mercredi 4 août

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de faire les retouches des réserves main levée

 Comprendre les mordants et les appliquer

 Contenus :

 Validation des réserves et retouches à la main levée

 Application des extractions colorées à la brosse

 Extractions concentrées de plantes (fin)

 Approche des mordants et application

 

Séance n°6 : estompages, ombrages

 Durée 3h00 Jeudi 5 août matin

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de fabriquer un lait de charbon

 Être capable d’estompages, de dégradés et d’ombrages.

 Contenus :

 Approche des estompages, des dégradés et des ombrages

 Fabrication d’un « lait de charbon »

 Deuxième application des concentrés de plantes (bi-face) et séchage

 

Séance n°7 : Les finitions

 Durée 4h00 Jeudi 5 août après-midi

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de retouches

 Apprendre les finitions

 Contenus :

 Finitions, applications d’ombrages,

 Retouches au pinceautage

 

Séance n°8 : Cuisson dans l’étuve à vapeur

 Durée 3h00 vendredi 6 août matin

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de mettre en place l’étuve à vapeur et de l’utiliser

 Contenus :

 Mise en place d’une étuve à vapeur, enroulage des tissus et mise en chauffe

 Séchage

 Synthèses des opérations, des ingrédients, révision des chronologies

 

Séance n°9 : les procédés, le déroulement

 Durée 4h00 vendredi 6 août après-midi

 Objectifs pédagogiques :

 Être capable de reprendre la chronologie des différentes techniques étudiées.

 Être capable de décrire le déroulement de chaque procédé.

 Contenus :

 Tour de table, évaluation du stage par les participants. Synthèse des acquis et des perspectives. Compléments et questions sur les plantes utilisées et les objectifs visés par les participants.

 Clôture de ces journées.

 

Vérification des acquis par un petit questionnaire.

Phytothérapie 1 : les bases de la physiologie

5  jours, du lundi 1er au vendredi 5 février de 9h à 17h.

35 heures de formation à la ferme-école de Mercin, Mérinchal, en Creuse (23420)

Aucun prérequis nécessaire.

 

Avec Bruno DAL GOBBO, médecin et phytothérapeute,  et Claude CHAHINIAN, cueilleur-transformateur.

 

Stage

Prix public : 560 €

tarif réduit : 405 €
Formation professionnelle  :  956 €

Stagiaires VIVEA :  105 €


Phytothérapie 2 : le système digestif

 

5  jours, du lundi 1er au vendredi 5 mars de 9h à 17h.

35 heures de formation à la ferme-école de Mercin, Mérinchal, en Creuse (23420)

Étude préalable du fascicule indispensable et suivi du stage de physiologie fortement conseillé

 

Avec Bruno DAL GOBBO, médecin et phytothérapeute,  et Claude CHAHINIAN, cueilleur-transformateur.

 

Stage de

Prix public : 560 €

tarif réduit : 405 €
Formation professionnelle  :  956 €

Stagiaires VIVEA :  105 €


Phytothérapie 3: le système circulatoire

 

5  jours, du lundi 1er au vendredi 5 mars de 9h à 17h.

35 heures de formation à la ferme-école de Mercin, Mérinchal, en Creuse (23420)

Étude préalable du fascicule indispensable et suivi du stage de physiologie fortement conseillé

 

Avec Bruno DAL GOBBO, médecin et phytothérapeute, Thierry THÉVENIN, producteur-herboriste et Claude CHAHINIAN, cueilleur-transformateur.

 

Stage de

Prix public : 560 €

tarif réduit : 405
Formation professionnelle  : 956 €

Stagiaires VIVEA :  105 €


 

Ce qu'en dit l'auteur :

 "Ce livre, ce plaidoyer pour les invasives, je portais dans un coin de ma tête depuis très longtemps, une bonne douzaine d'années.

 Il s'agit d'un pas de côté par rapport à l'attitude commune que nous portons à leur encontre, un pas de côté pour tenter de comprendre d'où elles viennent, comment elles nous sont arrivées, pourquoi prolifèrent-elles de la sorte au moment même où tant d'espèces indigènes s'effondrent. Que peuvent-elles alors nous enseigner, nous apporter ? En bref il s'agit de les considérer pour ce qu'elles sont : quelques-unes parmi les innombrables et incroyables merveilles que la vie a su créer.

 J'ai retenu les "pires", celles qu'on déteste et qui nous effraient : jussie, ambroisie, renouée du Japon... Au total 12 portraits, 12 rencontres.

 

 Quant au titre, LES PLANTES DU CHAOS, il évoque la fulgurante et la pertinence de leur essor en ce début de XXIe siècle où tous les équilibres, toutes les certitudes se délitent."

 

 

Miguel Neau


Diplômé en écologie et agriculture durable, je travaille depuis 15 ans sur les sujets mêlant agriculture et environnement, particulièrement sur le thème des plantes bio-indicatrices.
Botaniste-formateur, j'interviens auprès de groupes d'agriculteurs dans la France entière et sur tous types de production. Je mène aussi des suivis et des expertises de sols sur des fermes, des domaines viticoles...  J'ai une préférence pour la flore montagnarde, mais je ne me considère pas comme un spécialiste,  plutôt comme un "transversaliste", étudiant les liens entre le végétal, le sol, le climat et l'homme, à la découverte de ce paysage caché...

13 - La garance et autres plantes à rouge

 

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 35h sur 5 jours

Horaires :  de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

Effectif maximal : 12

 

Public:
Ce stage est avant tout destiné aux professionnels et aux amateurs éclairé: artistes, designers textiles, costumiers, décorateurs, stylistes, graphistes, métiers des plantes, enseignants. Une expérience de la teinture végétale est nécessaire.

 

Résumé:
Couleurs d’exception et casse-tête des teinturiers, les rouges sont des colorants naturels délicats à manier. Garance,
cochenille, bois tinctoriaux ou autres colorants à quinones, leur usage varie selon les fibres et textiles à teindre, selon leur
fonction et les précieuses nuances recherchées.
Entre combinaisons de plantes, adaptation des mordants, variation de pH et de températures... un stage spécialisé pour les
passionnés, sur les traces des tours de main des maîtres teinturiers d’hier et d’aujourd’hui.


INTERVENANTS
Sandrine Rozier, designer textile et costumes, coordinatrice de formations en teinture naturelle
(Greta de la création, du design et des métiers d’art, ENSAD, ENSATT)
Thierry Thévenin, fondateur de Vieilles racines et Jeunes pousses, et de Herbes de vie.

OBJECTIFS
A partir des bases et de l’histoire des teintures naturelles, les techniques spécifiques liées aux rouges profonds seront
abordées pour différentes matières : laines, soies et fibres cellulosiques. Les procédés de mordançage sélectionnés seront
adaptés à chaque matière et à chaque plante étudiée afin d’obtenir de manière écologique des tons solides et saturés :
économie des composés organiques et minéraux utilisés, économie d’eau, économie d’énergie.
L’objectif sera la compréhension de l’obtention de la couleur.
Approches botanique et expérimentale seront complétées par des témoignages de procédés historiques ou pratiqués par
différents maîtres-teinturiers.
En tant que source d’inspiration, référence et carnet de recettes, un nuancier sera réalisé avec les plantes suivantes :
Garance du teinturier, Garance indienne, Cochenille de méditerranée, Insecte à laque d’Inde, Bois de Pernambouc,
Orcanette, Sorgho, Bourdaine, Bidens penché.


METHODE PEDAGOGIQUE
Le programme de la formation s’articule entre présentations théoriques, démonstrations, visite et récolte au jardin,
observation et interprétation d’exemples, expérimentations pratiques par binômes ou individuelles, synthèses et
restitutions devant le groupe.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements ne craignant rien, de gants étanches, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

  Sandrine ROZIER, créatrice de textiles en teintures naturelles, Lauréate du programme de la Villa Kujoyama 2018 "métiers d'art".

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

11- Stage pigments végétaux pour la peinture et le dessin

 

Lieu : Mercin, 23420  Mérinchal

Durée : total de 35h sur 5 jours.

Horaires : de 9h à 12h00 et de 14h à 18h

Effectif maximal : 12


Objectifs

Un stage d'exception avec deux grands noms dans leurs domaines respectifs. Il s'agit d'apprendre à fabriquer les pigments à partir de végétaux (extraction, décantation, conservation...) ainsi que de les mettre en œuvre à travers les techniques d’aquarelles, de lavis ou du vélin. L'accès à ce stage suppose quelques bases de dessin et de peinture.
 

Déroulement
Formation sur 5 journées consécutives. Après une présentation générale de la problématique de la peinture et du dessin avec des pigments naturels, le stage se partage entre l'extraction des pigments et la fabrication des encres et couleurs naturelles le matin avec David Santandreu, teinturier grand teint et extracteur de pigments naturels, et les techniques et la pratique de l'illustration botanique avec Jacky Jousson, illustrateur botanique, aquarelliste sur vélin, auteur des planches du livre "les chemin des herbes" désormais disponible  sur ce site et durant le stage;

Lundi 24 juin

 

Matin : 9h00-13h00 avec David

  Présentation des participants.

 Présentation des plantes que nous allons travailler.

 Préparation des ingrédients nécessaires à l'extraction des pigments et colorants.

 Extraction et première étape de la fabrication de laques de garance, Resedaluteola, etcochenille.

 Fabrication d'une encre.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Présentation et objectifs du stage. « Dessiner et peindre les plantes » : intérêt et utilité de l'illustration botanique.

 Petit historique et présentation du matériel : supports (papiers et vélins), petit matériel divers, pinceaux et aquarelles.

 

 Mardi  25 juin

 

Matin 9h00-12h30

  Extraction et première étape de la fabrication de laques de millepertuis et cosmos sulfureux, genêt des teinturiers et œillets d'Inde.

 Fabrication d'une encre.

 Filtration des laques de la veille.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

 Des encres aux pigments à partir des plantes « traitées » par David.

 Terres, ocres et autres possibilités à partir de matériaux naturels.

 Fabrication d'une aquarelle (ingrédients, recettes et divers procédés)

 

 Mercredi 26 juin

 

Matin 9h00-12h30 avec David

 Extraction de tanins et première étape de la fabrication de laques à partir d'écorces de châtaigniers.

 Fabrication d'une encre.

 Filtration des laques de la veille.

 Finitions sur les laques du premier jour.

 Traitement pour la conservation sous forme de pâtes prêtes à l'emploi et séchage pour l'utilisation sous différentes formes.

 

 Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Introduction à la peinture botanique.

 Mise en œuvre d'un processus incluant croquis, photographies et informatique afin d'en arriver rapidement au dessin et à la mise en couleur.

 

   Jeudi 27 juin

 

Matin 9h00-12h30

  Raffinage des laques pour la conservation.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Mise en œuvre de pigments fabriqués à partir des plantes présentées par David.

 Exercices divers (points et traits, lavis, à-plats et dégradés) préparatoires à la peinture sur vélin.

 Application à la plante dessiné la veille.

 

 Vendredi 28 juin

 

Matin 9h00-12h30

 Finitions, conditionnement des laques fabriquées durant le stage.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

 Continuation de l'illustration commencée la veille.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Alternance de démonstrations et d'exercices pratiques d'extraction des pigments et de  fabrication des encres et couleurs et d'ateliers de dessin et de peinture. L'accès à ce stage suppose quelques bases de dessin et de peinture.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo et  de son matériel personnel  de dessin et peinture s’il le souhaite.

 

FORMATEURS

Avec David SANTANDREU, teinturier grand teint et extracteur de pigments naturels, et Jacky JOUSSON, illustrateur botanique, aquarelliste sur vélin.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

04 - Remèdes de Plantes: 4 week-ends indépendants et différents
 

Lieu :  Alpes de Haute Provence Les Vignaus 04230 Saint Etienne les Orgues

Durée : 14 heures sur deux jours à chaque fois

Effectif maximal : 15

 

samedi 18 - dimanche 19 avril 2020 : remèdes de plantes : bourgeons, jeunes pousses, macérats glycérinés avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

La gemmothérapie, soin par les plantes à partir des macérats glycérinés de bourgeons ou de jeunes pousses d’arbres et d’arbustes : MG.
 Principes de la gemmothérapie. Reconnaissance botanique des arbres sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutique des MG.


samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 : Elixirs floraux (Bach, Deva) avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

L’élixir floral accompagne nos émotions et soutien un cheminement intérieur personnel conscient. Histoire des élixirs floraux, principes de fabrication et d’utilisation. Reconnaissance botanique de plantes à fleurs sur le terrain, choix d’une espèce en fleur, réalisation d’un Elixir-mère. Préparation de l’Elixir floral, applications et mode d’usage.

samedi 6 - dimanche 7 juin 2020 : remèdes de plantes : macérations hydro-alcooliques, Teintures mères avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

Les macérations hydro-alcooliques sont des remèdes de la phytothérapie possibles à mettre en œuvre dans le cadre familial pour un usage pertinent au fil de l’année, suivant les besoins, . Reconnaissance botanique des plantes en fleur sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutique des TM, précautions d’emploi.

samedi 27 - dimanche 28 juin 2020 : remèdes de plantes : macérations huileuses, fleurs fraîches dans des huiles végétales avec Laurence ( Alpes de Haute Provence) 

Les macérations de plantes dans une huile végétale sont d’un usage aisé en application directe sur la peau. Cependant les protocoles de fabrication doivent être précis en fonction des plantes, de la partie récoltée et des huiles utilisées. Les types d’huiles végétales. Reconnaissance botanique des plantes sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutiques des huiles végétales, précautions d’emploi.

 

05 - Remèdes de Plantes: élixir floral, macérat glycériné, teinture mère.
 

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 28h

Effectif maximal : 12


Les plantes nous offrent d'incroyables ressources en matière de soins naturels, doux et efficaces: partant  de la reconnaissance et de la cueillette des fleurs, bourgeons et plantes dans le jardin de médicinales et les champs alentour, ce stage présente les différents types de préparations, comment les fabriquer et les utiliser.  

Ce stage voudrait répondre à la question : En phytothérapie, quelles sont les différentes formes galéniques, comment les réaliser et les appliquer ?

 

Jour 1 : 

Présentation des personnes et du lieu. Approche du Soin par les plantes.

 

Bien différencier les différents formes galéniques, leur histoire.

 

Jour 2 :

Matin

Réalisation d'un ELIXIR FLORAL, EF.

 

Après-midi  : 

Florithérapie, une approche sensible du message des plantes. Application de l'élixir aux états émotionnels.

 

Jour 3

matin :

Gemmothérapie,

principes généraux, protocole de fabrication, ingrédients, stade phénologique du végétal, choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Après-midi :

Reconnaissance botanique, fabrication d'un MACERAT GLYCERINE, MG, mode d'utilisation pour rééquilibrer le terrain de la personne.

 

Jour 4

matin :

Les principes de la Teinture mère, protocole de fabrication, ingrédients, stade phénologique de la plante, choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Après-midi :

Reconnaissance botanique, fabrication d'une TEINTURE MERE, TM, modes d'usages, application à des pathologies précises.

 

Jour 5, matin :

législation, synthèse, questionnements, acquis et perspectives.

 

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

 

Ce stage de Soins par les plantes a lieu à Mercin, chez Thierry Thévenin et aux alentours. La présence des plantes du jardin, de la campagne et du droguier seront un support important pour identifier des plantes évoquées et pour faire les cueillettes. Ce stage est proposé en complément des formations à l'herboristerie dispensées par Thierry Thévenin&Cédric Perraudeau. Cette semaine se déroulera dans un esprit commun aux autres stages proposés par VR&JP, une alternance théorie et pratique, une volonté de partage et d'échange avec professionalisme et bienveillance.

 

 

FOURNITURES PERSONNELLES

  Carnet de notes de terrain, enregistreur (téléphone, dictaphone), appareil photo, vêtements tout temps.

 

FORMATEUR

Laurence CHABER est ethnobotaniste.

 

A travers l’observation et l’analyse de l’évolution de notre relation d’homme avec le végétal elle fait des recherches sur les usages populaires des plantes, principalement la phytothérapie, et les arbres remarquables.

 

 

Etudes, enquêtes de terrain et inventaires permettent d’appréhender le rôle et les usages des plantes et des arbres dans notre société.

 

La mise à disposition des données récoltées auprès du grand public est un des axes de son travail, les recherches sont restituées sous forme de conférences, expositions, cédérom pédagogique, livres.

 

Actuellement le rôle de l'ethnobotaniste est aussi de participer à la formation des professionnels : producteurs, cueilleurs, agriculteurs bio, accompagnateurs, animateurs nature et étudiants.

 

Dans la continuité d'une formation de journalisme, d'une approche de terrain des plantes en 25 ans de production de plantes aromatiques et médicinales biologiques et d'une connaissance du monde végétal liée aux usages qu'en a fait l'homme, hier et aujourd'hui, Laurence aime à partager son regard conscient et émerveillé sur la nature, les simples, les arbres.

 

 

laurence.chaber@orange.frwww.ethnobotanique-epi.org

 

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

Stage professionnel sur les plantes bio-indicatrices

Liens plantes-sols, Interactions agro-écologiques et bio-indications

 

Lieu : dans les environs de Mérinchal, Creuse

Durée totale de 14h sur 2 jours

Horaires : de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Effectif maximal : 12


Objectifs
Cette formation est destinée aux professionnels agricoles. L'objectif final consiste à analyser le fonctionnement du sol par les plantes (bio-indication) au moyen d’un diagnostic.Il est proposé d’acquérir des bases de reconnaissance botanique,  d’appréhender les liens entre les plantes et le sol,  de mieux connaître les sols et leur fonctionnements.
Ce diagnostic permet in fine, de poser une réflexion sur l'impact de ses actions agronomiques, d'améliorer ses pratiques agricoles dans le temps, d'avoir une gestion adaptée des ressources du sol en fonction du contexte rencontré. (Cultures, élevage, maraîchage…)

Déroulement
Cette formation se déroule sur deux journées consécutives ou non (bien que conseillées), chaque journée comprend une partie théorique en salle et une partie pratique sur le terrain pouvant alterner en fonction de la météo

Première journée:    

Partie théorique (matinée):
     Introduction aux liens plantes-sols, bases d'écologie, bases de botanique,  bases     de fonctionnement des sols, interactions plantes-sols-agricultures, physiologie     et écologie végétales. Bio-indications des plantes.

  Partie pratique (après-midi):
      Contextualisation agricole et écologique, reconnaissance floristique
      Présentation des principales espèces indicatrices.

Deuxième journée:    

Partie théorique (matinée):
    Approfondissement des principales familles de plantes.
    Dynamique et évolution des plantes indicatrices.
    Rapport avec le fonctionnement agronomique des sols. (Structures, rotations...)
    Liens entre matières organiques et plantes indicatrices
    Impact des pratiques agricoles sur l'évolution du sol et de la flore.
   
  Partie pratique (après-midi)
       Approfondissement des déterminations d'espèces, mise en situation sur des  cas concrets, réalisation de diagnostics de sol, profils culturaux,  interprétations  en groupe, propositions et orientations des pratiques agricoles.

Moyens
Cours sur support paperboard, utilisation de photos, diaporama, utilisation d'ouvrages techniques.
Les participants doivent se munir de chaussures de marche étanches, de vêtements de pluie, et si possible d'une flore, d'une loupe et d'un carnet de terrain.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements tout temps, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

Miguel NEAU

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

10B  STAGE KUSAKIZOME  .  PLANTES ET TEINTURES DU JAPON                                                             

 

Lieu : Ferme-école de Mercin (Creuse)

Nombre de participants : 12

 

La nature est source d’inspiration et ressource dans la teinture traditionnelle au Japon. Relancé dès les années 1920, le savoir-faire est alors appliqué aux kimonos et aux objets textiles des traditions bouddhiques et shinto.

 De nombreuses plantes cultivées ou cueillies sont utilisées pour teindre et imprégner fibres, textiles, papiers et bois de leurs fonctions thérapeutiques.

 Du jardin de plantes médicinales et tinctoriales à l’atelier de teintures, ce stage propose un voyage au cœur des couleurs vivantes du Japon.

 

INTERVENANT :

Sandrine Rozier, designer textile et costumes, coordinatrice de formations en teinture naturelle

 (Greta de la création, du design et des métiers d’art, ENSAD, ENSATT)

 Thierry Thévenin, paysan herboriste, fondateur de Herbes de vie et Vieilles racines et jeunes pousses, porte-parole du Syndicat des Simples

 

DUREE : 5 jours (35 heures)

 

PUBLIC : Artistes, designers textiles, costumiers, décorateurs, stylistes, graphistes, métiers des plantes, enseignants. Une expérience de la teinture végétale est nécessaire.

 

OBJECTIFS :

A partir des bases de la teinture naturelle, les techniques spécifiquement japonaises seront abordées avec l’usage

 d’une sélection de plantes endémiques du Japon.

 Approches botanique et expérimentale seront complétées par des témoignages de procédés pratiqués par différents

 maîtres-teinturiers de l’archipel. Le travail du regard se fera par l’observation des nuances subtiles obtenues pour développer une nouvelle sensorialité chromatique.

 Comme dans l’apprentissage des langues, la pratique des plantes du Japon pourra servir à la pratique d’autres plantes aux colorants parfois similaires.

 En tant que source d’inspriration, référence et carnet de recettes, la réalisation d’un nuancier se fera avec les plantes suivantes : kariyasu (Miscanthus tinctorius (Steud.) Hackel), kihada (Phellodendron amurense Rupr), enju (Sophora japonica L.), kuchinashi (Gardenia jasminoides Ellis) et/ou yamamomo (Myrica rubra Sieb & Zucc.) pour les jaunes et verts olive, murasaki (violet), benibana (rose), hirugi et/ou kurumi (ocre rouge et bruns), tsubaki et/ou ishii (gris), tade ai (indigo).

 

METHODE PEDAGOGIQUE :

Le programme de la formation s’articule entre présentations théoriques, démonstrations, visite et récolte au jardin, observation et interprétation d’exemples,  expérimentations pratiques par binômes ou individuelles, synthèses et restitutions devant le groupe.

 

PROGRAMME :

- Introduction botanique, présentation des plantes et de leurs techniques spécifiques

 - Fonctions médicinales

 - Introduction botanique, récolte de carthame, de persicaire, de noyer…

 - Préparation et extraction des plantes fraiches ou séchées, en feuilles, tiges, racines, écorces, pétales

 - Approche des mordants et apprêts naturels, cendres de camélia, gojiru (soja), tanins et utilisation des mordants d’alun et de fer

 - Teinture en immersion shinsen

 - Teinture à l’indigo en cuve de feuilles fraiches

 - Réalisation d’un nuancier de référence

 - Présentation des ateliers, outils et produits utilisés au Japon.

 

Déroulé chronologique par demi-journées :

 

 

Contenus

Intervenant

Durée

Mardi 30 juillet

Introduction et présentation de la formation :

programme, intervenants, stagiaires

Présentation Couleurs vivantes au Japon (powerpoint)

Nuancier et plantes

Fonctions médicinales

Sandrine Rozier et

Thierry Thévenin

3 heures

Un savoir-faire d’exception : les techniques spécifiquement japonaises

Exemples et démonstrations :

-     rappels des principes de base de la teinture naturelle 

-     préparation et extraction des plantes fraiches ou séchées

Sandrine Rozier

 

4 heures

 

Mercredi 31 juillet

Teinture en immersion shinsen : jaunes de kariyasu (Miscanthus tinctorius (Steud.) Hackel), kihada (Phellodendron amurense Rupr), enju (Sophora japonica L.), kuchinashi (Gardenia jasminoides Ellis) et/ou yamamomo (Myrica rubra Sieb & Zucc.)

 

Sandrine Rozier

3 heures

 

 

Approche des mordants et apprêts naturels, cendres de camélia, gojiru (soja), tanins et utilisation des mordants d’alun et de fer

Préparation du nuancier

4 heures

 

Jeudi 1er août

Introduction botanique au jardin

Récolte de carthame, persicaire, noyer…

Thierry Thévenin

Sandrine Rozier

3 heures

Teinture à l’indigo en feuilles fraiches (persicaire à indigo)

Sandrine Rozier

4 heures

Vendredi 2 août

Une teinture à part : le Beni-bana (carthame)

 

 

 

Sandrine Rozier

3 heures

Sur les traces du Murasaki (violet), teinture à l’orcanette

4 heures

Samedi 3 août

Les plantes à ocre rouge et bruns : hirugi (palétuvier) et/ou kurumi (noyer)

Teinture aux nuances de gris : tsubaki  (camélia du Japon) et/ou ishii (glands de chêne)

 

Sandrine Rozier

4 heures

Finalisation du nuancier

Conclusions

3 heures

 

 

 

Dates : 7 OCTOBRE 14H AU 11OCT 14H

Lieu : L’Argentiere la bessée

Durée : total de 28h sur 5 jours, dont deux demi-journées

Horaires : 14h à 18 le 7 oct de 9h à 12h00 et de 14h à 18h les 8 9 10 octobre, de 9h à 14h le 11 oct

modifications possibles en fonction de la météo, des rendez vous extérieurs

Effectif maximal : 12

 

Stagiaire concerné : tout public à partir de 16 ans (sous la responsabilité d'un parent), amateurs et professionnels : le stage s'adresse à tous ceux éducateurs, parents grands parents, qui souhaitent se faire plaisir dans l'apprentissage et la transmission d'activités ludiques, naturelles belles et gratuites.

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Se faire plaisir. Apprendre à fabriquer et à transmettre des jeux différents et complémentaires des ceux trouvés dans le commerce Ouverture d’esprits, sens de l’observation, richesse de la créativité avec ses mains. Pas ou peu de budget, et un potentiel varié et illimité.Un apprentissage a une récolte respectueuse de la nature .

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

 Dimanche après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant ; explication du contenu du stage.

Présentation de l’exposition de jouets, et de la bibliothèque première approche avec les matières déjà récoltées.

 

Lundi matin – durée 3h

Fabrication de jouets simples sur le thème de la musique

 

lundi après-midi – durée 4h

 Sortie sur le terrain pour compléter les récoltes

Fabrication de jouets sur le thème de l’invention et de la création libre

 

Mardi :Une journée à la noix  - matin 3h après-midi 4h

Fabrication de jouets sur le thème : une histoire à la noix , coquille, brou, feuille, pour bateaux, vroum vroum, sifflets, animaux (tortue, souris) bijoux

Jeux divers

Présentation théorique sur les différentes utilisations en cuisine, médecine, teinture.

Sortie sur le terrain observation botanique du noyer et du marronnier

D’autres noix : noix d’Amérique, de caryer, cajou, coco, muscade, macadamia, pecan.

 

Mercredi matin – durée 3h

 Le marron et le marronnier fabrication de jouets, lessive, colle, sculptures.

Invention collective de jeux autour du marron (adresse, équilibre…)

Un peu de théorie sur l’histoire des marronniers, la médecine.

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Visite chez jean Claude (grand père inventif)

Atelier de fabrication

Comparaison des jouets rustiques avec le Laos et peut être le Maroc

 

Jeudi matin – durée 3h

Fin des fabrications

fête du jeux redevenons enfants, évaluation du stage par les participants . Synthèse des acquis et des perspectives.

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

 Support pédagogique : beaucoup d’éléments récoltés divers. Outillage de base

 Méthodologie : alternance de pratique et un peu de théorie, sortie sur le terrain et rencontre d’un ancien du pays pratiquant toujours la fabrication de jouets buissonniers

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo, d’un couteau style opinel, d'un sécateur si possible.

Toute récolte peut être apportée (glands, galles, morceaux de bois originaux…)

Si vous avez des livres à partager en complément de ma bibliothèque, n’hésitez pas.

 

FORMATEUR

Dominique Coll. ethnobotaniste de terrain passionnée.

"D’origine paysanne , j’ai toujours joué avec les plantes sans jamais me lasser et j’aime transmettre. De nombreux stages, rencontres, enquêtes lectures, sont venus et viennent toujours compléter cette pratique que je suis heureuse de partager, avec toujours la recherche d’une cueillette respectueuse de la nature."

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

Les repas et l’hébergement ne sont pas compris

Nous vous recommanderons pour l'hébergement et les repas des partenaires locaux

Quelques emplacements de camping sont possibles

Les repas de midi seront, pour ceux qui le souhaitent, pris en commun chez D Coll

Auberge espagnole ou repas très simple commandé

 Stage de Jardinier herboriste – 2 – Aménager son domaine agricole

 

Dates : du lundi 23 septembre au vendredi 27 septembre 2019

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 28h

Horaires : de 14h à 18h le 24 sept, de 9h à 12h00 et de 14h à 18h les 25, 26 et 27 sept, de 9h à 14h le 28 sept.

Effectif maximal : 12

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Ce stage développe : une capacité à reconnaître les sols selon leur origine et à apprécier leur potentiel agronomique.

-          A déchiffrer les équilibres climat/sol/végétation dans la genèse du sol

-          A analyser les différentes méthodes agronomiques pour en tirer parti

-          A travailler avec les agents biogènes du sol pour augmenter la fertilité en prenant modèle sur les écosystèmes

-          A choisir les outils de travail des sols, à exploiter leurs fonctions selon le terrain, la végétation et l’objectif visé

-          A décider du choix des amendements à apporter dans un contexte bioclimatique donné

-          A préparer des composts équilibrés

-          A choisir les engrais verts et leurs places dans la rotation des cultures

-          A renforcer la santé des sols et des cultures avec des préparations « maison », et à utiliser les plantes « remèdes ».

 

Originalité de l’approche. Mise en application pratique de la physiologie végétale dans ses liens avec les sols.

 

PUBLIC CONCERNE

Tout public, de l’étudiant au producteur.

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

Lundi après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant; explication du contenu du stage.

Sortie sur le terrain, visite du jardin de la ferme-école de Mercin.

Identification des différents modes végétatifs chez les plantes.

 

Mardi matin – durée 3h

Reconnaître les différentes natures de sols selon leur origine et apprécier leur potentiel agronomique

 

Mardi après-midi – durée 4h

Étude des équilibres climat/sol/végétation dans la genèse du sol et comment participer à cette genèse de fertilité.

 

Mercredi matin – durée 3h

Analyse des différentes méthodes agronomiques pour en tirer parti

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Comment travailler avec les agents biogènes du sol pour augmenter sa fertilité en prenant modèle sur les écosystèmes.

Faire le choix d’amendements à apporter dans un contexte bioclimatique donné

 

Jeudi matin – durée 3h

Les outils de travail des sols et leurs fonctions selon le terrain, la végétation et l’objectif visé

Comment choisir les engrais verts et leur place dans la rotation des cultures

 

Jeudi après-midi – durée 4h

Notions de composts équilibrés

Les moyens pour renforcer la santé des sols et des cultures avec des préparations « maison »;

Et comment utiliser les plantes « remèdes ».

 

Vendredi matin – durée 3h

Tour de table, évaluation du stage par les participants ;Synthèse des acquis et des perspectives.

Compléments et questions botaniques et agronomiques personnalisés.

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Support pédagogique : outillage de travail jardinier du sol et des cultures ; échantillons de terres divers.

Méthodologie : alternance de théorie et de pratique; utilisation des infrastructures du jardin botanique de Mercin ; travail du sol selon divers contextes et objectifs.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements tout temps, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

François TESSARI, horticulteur-botaniste, jardinier en chef-aménageur de jardins botaniques en agrobiologie.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

 Stage de phytothérapie artisanale :  

élixir floral, macérat glycériné, teinture mère.

Avec Laurence Chaber

 

Dates : du lundi 7 mai au vendredi 11 mai 2018

Lieu : Mercin, 23420  Mérinchal

Durée : total de 28h sur 5 jours comprenant 2 demi-journées

Horaires : de 9h à 12h00 et de 14h à 18h

Effectif maximal : 12

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Ce stage voudrait répondre à la question : en phytothérapie, quelles sont les différentes formes galéniques, comment les réaliser et les appliquer en toute sécurité.

Originalité de l’approche. Il s'agit d'une approche théorique puis pratique, reconnaissance des plantes, cueillette puis fabrication et modes d'usages. 

 

PUBLIC CONCERNE

Tout public, étudiants et producteurs de plantes médicinales.

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

Lundi après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant ; explication du contenu du stage.

Sortie sur le terrain, visite du jardin de la ferme-école de Mercin.

Approche du soin par les plantes.

Les champs de la phytothérapie

Bien identifier les différentes formes galéniques, leur histoire.

Nous aborderons un mode préparatoire par jour.

 

Mardi matin – durée 3h

Réalisation d'un ÉLIXIR FLORAL, EF, sur le terrain

 

Mardi après-midi – durée 4h

La florithérapie, une approche sensible du message des plantes

L'histoire des remèdes du Dr Bach, les élixirs floraux contemporains

Application de l'élixir aux états émotionnels

Questions techniques autour d'un élixir floral, réalisation, conservation, stockage, utilisation

 

Mercredi matin – durée 3h

La Gemmothérapie, histoire, principes généraux

Protocole de fabrication, ingrédients

Stade phénologique du végétal, qu'est-ce qu'un bourgeon ?

Choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Reconnaissance botanique des bourgeons sur le terrain, identifier l'espèce botanique et le stade de récolte

Fabrication d'un MACERAT GLYCERINE, MG

Questions techniques autour d'un macérat glycériné, réalisation, conservation, stockage, utilisation

Mode d'utilisation pour rééquilibrer le terrain de la personne.

 

Jeudi matin – durée 3h

Les principes de la Teinture mère, protocole de fabrication, ingrédients

Comment identifier l'espèce botanique et le stade de récolte

Choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Jeudi après-midi – durée 4h

Reconnaissance botanique sur le terrain,

Fabrication d'une TEINTURE MÈRE, TM

Questions techniques autour d'une Teinture Mère, réalisation, conservation, stockage

 

Vendredi matin – durée 3h

Synthèse

Questions botaniques et législatives 

Acquis et perspectives

Tour de table, évaluation du stage par les participants

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Support pédagogique : flores à disposition pour l’identification des plantes utilisées.

Mises à disposition de livres sur l’histoire et les techniques de la phytothérapie, les élixirs floraux, les préparations de teintures mères et les macérats.

Rencontre avec un paysan-herboriste qui parlera des plantes cultivées et récoltées par ses soins ; des modes de cueillette et de conservation des plantes séchées.

Visite de l’herboristerie et du séchoir.

Méthodologie : alternance de théorie et de pratique ; visite du jardin de plantes médicinales pour visualiser la plante entière.

Mise à disposition de tout le matériel nécessaire pour réaliser les préparations : bocaux, glycérine, alcools, matériel de pesage et de filtration, matériel de récolte.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo, et de vêtements tout temps.

 

FORMATRICE

Laurence CHABER, ethnobotanique, préparatrice de teintures mères et d’élixirs floraux.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

Couleurs d'automne

Teintures végétales: lichens, champignons et écorces.

Stage possible en fin d'année.

28 heures de stage

à la Ferme-École de Mercin, Creuse

 

Avec Sandrine ROZIER, designer textile et de costumes de scène, diplômée de l’Institut Français de la Mode, initiatrice de la création de l’atelier de teintures naturelles à l’Opéra-Comique et Thierry THEVENIN, producteur-herboriste.

 

Botanique, récolte, teinture sur laine et soie. Confection d’un herbier et d’un nuancier.  Ce stage, très pratique, vous permettra d’acquérir des connaissances sur la récolte de matières végétales jusqu’à la confection de teinture, principalement sur fibres animales (soie, laine) et de créer votre propre nuancier

Prix public : 540 euros.  Prise en charge par la formation professionnelle : nous contacter. (une contribution de 56€ reste en tout état de cause à la charge du stagiaire).