Miguel Neau


Diplômé en écologie et agriculture durable, je travaille depuis 15 ans sur les sujets mêlant agriculture et environnement, particulièrement sur le thème des plantes bio-indicatrices.
Botaniste-formateur, j'interviens auprès de groupes d'agriculteurs dans la France entière et sur tous types de production. Je mène aussi des suivis et des expertises de sols sur des fermes, des domaines viticoles...  J'ai une préférence pour la flore montagnarde, mais je ne me considère pas comme un spécialiste,  plutôt comme un "transversaliste", étudiant les liens entre le végétal, le sol, le climat et l'homme, à la découverte de ce paysage caché...

13 - La garance et autres plantes à rouge

 

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 35h sur 5 jours

Horaires :  de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

Effectif maximal : 12

 

Public:
Ce stage est avant tout destiné aux professionnels et aux amateurs éclairé: artistes, designers textiles, costumiers, décorateurs, stylistes, graphistes, métiers des plantes, enseignants. Une expérience de la teinture végétale est nécessaire.

 

Résumé:
Couleurs d’exception et casse-tête des teinturiers, les rouges sont des colorants naturels délicats à manier. Garance,
cochenille, bois tinctoriaux ou autres colorants à quinones, leur usage varie selon les fibres et textiles à teindre, selon leur
fonction et les précieuses nuances recherchées.
Entre combinaisons de plantes, adaptation des mordants, variation de pH et de températures... un stage spécialisé pour les
passionnés, sur les traces des tours de main des maîtres teinturiers d’hier et d’aujourd’hui.


INTERVENANTS
Sandrine Rozier, designer textile et costumes, coordinatrice de formations en teinture naturelle
(Greta de la création, du design et des métiers d’art, ENSAD, ENSATT)
Thierry Thévenin, fondateur de Vieilles racines et Jeunes pousses, et de Herbes de vie.

OBJECTIFS
A partir des bases et de l’histoire des teintures naturelles, les techniques spécifiques liées aux rouges profonds seront
abordées pour différentes matières : laines, soies et fibres cellulosiques. Les procédés de mordançage sélectionnés seront
adaptés à chaque matière et à chaque plante étudiée afin d’obtenir de manière écologique des tons solides et saturés :
économie des composés organiques et minéraux utilisés, économie d’eau, économie d’énergie.
L’objectif sera la compréhension de l’obtention de la couleur.
Approches botanique et expérimentale seront complétées par des témoignages de procédés historiques ou pratiqués par
différents maîtres-teinturiers.
En tant que source d’inspiration, référence et carnet de recettes, un nuancier sera réalisé avec les plantes suivantes :
Garance du teinturier, Garance indienne, Cochenille de méditerranée, Insecte à laque d’Inde, Bois de Pernambouc,
Orcanette, Sorgho, Bourdaine, Bidens penché.


METHODE PEDAGOGIQUE
Le programme de la formation s’articule entre présentations théoriques, démonstrations, visite et récolte au jardin,
observation et interprétation d’exemples, expérimentations pratiques par binômes ou individuelles, synthèses et
restitutions devant le groupe.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements ne craignant rien, de gants étanches, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

  Sandrine ROZIER, créatrice de textiles en teintures naturelles, Lauréate du programme de la Villa Kujoyama 2018 "métiers d'art".

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

11- Stage pigments végétaux pour la peinture et le dessin

 

Lieu : Mercin, 23420  Mérinchal

Durée : total de 35h sur 5 jours.

Horaires : de 9h à 12h00 et de 14h à 18h

Effectif maximal : 12


Objectifs

Un stage d'exception avec deux grands noms dans leurs domaines respectifs. Il s'agit d'apprendre à fabriquer les pigments à partir de végétaux (extraction, décantation, conservation...) ainsi que de les mettre en œuvre à travers les techniques d’aquarelles, de lavis ou du vélin. L'accès à ce stage suppose quelques bases de dessin et de peinture.
 

Déroulement
Formation sur 5 journées consécutives. Après une présentation générale de la problématique de la peinture et du dessin avec des pigments naturels, le stage se partage entre l'extraction des pigments et la fabrication des encres et couleurs naturelles le matin avec David Santandreu, teinturier grand teint et extracteur de pigments naturels, et les techniques et la pratique de l'illustration botanique avec Jacky Jousson, illustrateur botanique, aquarelliste sur vélin, auteur des planches du livre "les chemin des herbes" désormais disponible  sur ce site et durant le stage;

Lundi 24 juin

 

Matin : 9h00-13h00 avec David

  Présentation des participants.

 Présentation des plantes que nous allons travailler.

 Préparation des ingrédients nécessaires à l'extraction des pigments et colorants.

 Extraction et première étape de la fabrication de laques de garance, Resedaluteola, etcochenille.

 Fabrication d'une encre.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Présentation et objectifs du stage. « Dessiner et peindre les plantes » : intérêt et utilité de l'illustration botanique.

 Petit historique et présentation du matériel : supports (papiers et vélins), petit matériel divers, pinceaux et aquarelles.

 

 Mardi  25 juin

 

Matin 9h00-12h30

  Extraction et première étape de la fabrication de laques de millepertuis et cosmos sulfureux, genêt des teinturiers et œillets d'Inde.

 Fabrication d'une encre.

 Filtration des laques de la veille.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

 Des encres aux pigments à partir des plantes « traitées » par David.

 Terres, ocres et autres possibilités à partir de matériaux naturels.

 Fabrication d'une aquarelle (ingrédients, recettes et divers procédés)

 

 Mercredi 26 juin

 

Matin 9h00-12h30 avec David

 Extraction de tanins et première étape de la fabrication de laques à partir d'écorces de châtaigniers.

 Fabrication d'une encre.

 Filtration des laques de la veille.

 Finitions sur les laques du premier jour.

 Traitement pour la conservation sous forme de pâtes prêtes à l'emploi et séchage pour l'utilisation sous différentes formes.

 

 Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Introduction à la peinture botanique.

 Mise en œuvre d'un processus incluant croquis, photographies et informatique afin d'en arriver rapidement au dessin et à la mise en couleur.

 

   Jeudi 27 juin

 

Matin 9h00-12h30

  Raffinage des laques pour la conservation.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

  Mise en œuvre de pigments fabriqués à partir des plantes présentées par David.

 Exercices divers (points et traits, lavis, à-plats et dégradés) préparatoires à la peinture sur vélin.

 Application à la plante dessiné la veille.

 

 Vendredi 28 juin

 

Matin 9h00-12h30

 Finitions, conditionnement des laques fabriquées durant le stage.

 

Après-midi : 14h30-17h30 avec Jacky

 Continuation de l'illustration commencée la veille.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Alternance de démonstrations et d'exercices pratiques d'extraction des pigments et de  fabrication des encres et couleurs et d'ateliers de dessin et de peinture. L'accès à ce stage suppose quelques bases de dessin et de peinture.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo et  de son matériel personnel  de dessin et peinture s’il le souhaite.

 

FORMATEURS

Avec David SANTANDREU, teinturier grand teint et extracteur de pigments naturels, et Jacky JOUSSON, illustrateur botanique, aquarelliste sur vélin.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

04 - Remèdes de Plantes: 4 week-ends indépendants et différents
 

Lieu :  Alpes de Haute Provence Les Vignaus 04230 Saint Etienne les Orgues

Durée : 14 heures sur deux jours à chaque fois

Effectif maximal : 15

 

samedi 18 - dimanche 19 avril 2020 : remèdes de plantes : bourgeons, jeunes pousses, macérats glycérinés avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

La gemmothérapie, soin par les plantes à partir des macérats glycérinés de bourgeons ou de jeunes pousses d’arbres et d’arbustes : MG.
 Principes de la gemmothérapie. Reconnaissance botanique des arbres sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutique des MG.


samedi 16 - dimanche 17 mai 2020 : Elixirs floraux (Bach, Deva) avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

L’élixir floral accompagne nos émotions et soutien un cheminement intérieur personnel conscient. Histoire des élixirs floraux, principes de fabrication et d’utilisation. Reconnaissance botanique de plantes à fleurs sur le terrain, choix d’une espèce en fleur, réalisation d’un Elixir-mère. Préparation de l’Elixir floral, applications et mode d’usage.

samedi 6 - dimanche 7 juin 2020 : remèdes de plantes : macérations hydro-alcooliques, Teintures mères avec Laurence ( Alpes de Haute Provence)

Les macérations hydro-alcooliques sont des remèdes de la phytothérapie possibles à mettre en œuvre dans le cadre familial pour un usage pertinent au fil de l’année, suivant les besoins, . Reconnaissance botanique des plantes en fleur sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutique des TM, précautions d’emploi.

samedi 27 - dimanche 28 juin 2020 : remèdes de plantes : macérations huileuses, fleurs fraîches dans des huiles végétales avec Laurence ( Alpes de Haute Provence) 

Les macérations de plantes dans une huile végétale sont d’un usage aisé en application directe sur la peau. Cependant les protocoles de fabrication doivent être précis en fonction des plantes, de la partie récoltée et des huiles utilisées. Les types d’huiles végétales. Reconnaissance botanique des plantes sur le terrain, bon stade de récolte, cueillette, mise en macération. Applications thérapeutiques des huiles végétales, précautions d’emploi.

 

05 - Remèdes de Plantes: élixir floral, macérat glycériné, teinture mère.
 

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 28h

Effectif maximal : 12


Les plantes nous offrent d'incroyables ressources en matière de soins naturels, doux et efficaces: partant  de la reconnaissance et de la cueillette des fleurs, bourgeons et plantes dans le jardin de médicinales et les champs alentour, ce stage présente les différents types de préparations, comment les fabriquer et les utiliser.  

Ce stage voudrait répondre à la question : En phytothérapie, quelles sont les différentes formes galéniques, comment les réaliser et les appliquer ?

 

Jour 1 : 

Présentation des personnes et du lieu. Approche du Soin par les plantes.

 

Bien différencier les différents formes galéniques, leur histoire.

 

Jour 2 :

Matin

Réalisation d'un ELIXIR FLORAL, EF.

 

Après-midi  : 

Florithérapie, une approche sensible du message des plantes. Application de l'élixir aux états émotionnels.

 

Jour 3

matin :

Gemmothérapie,

principes généraux, protocole de fabrication, ingrédients, stade phénologique du végétal, choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Après-midi :

Reconnaissance botanique, fabrication d'un MACERAT GLYCERINE, MG, mode d'utilisation pour rééquilibrer le terrain de la personne.

 

Jour 4

matin :

Les principes de la Teinture mère, protocole de fabrication, ingrédients, stade phénologique de la plante, choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Après-midi :

Reconnaissance botanique, fabrication d'une TEINTURE MERE, TM, modes d'usages, application à des pathologies précises.

 

Jour 5, matin :

législation, synthèse, questionnements, acquis et perspectives.

 

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

 

Ce stage de Soins par les plantes a lieu à Mercin, chez Thierry Thévenin et aux alentours. La présence des plantes du jardin, de la campagne et du droguier seront un support important pour identifier des plantes évoquées et pour faire les cueillettes. Ce stage est proposé en complément des formations à l'herboristerie dispensées par Thierry Thévenin&Cédric Perraudeau. Cette semaine se déroulera dans un esprit commun aux autres stages proposés par VR&JP, une alternance théorie et pratique, une volonté de partage et d'échange avec professionalisme et bienveillance.

 

 

FOURNITURES PERSONNELLES

  Carnet de notes de terrain, enregistreur (téléphone, dictaphone), appareil photo, vêtements tout temps.

 

FORMATEUR

Laurence CHABER est ethnobotaniste.

 

A travers l’observation et l’analyse de l’évolution de notre relation d’homme avec le végétal elle fait des recherches sur les usages populaires des plantes, principalement la phytothérapie, et les arbres remarquables.

 

 

Etudes, enquêtes de terrain et inventaires permettent d’appréhender le rôle et les usages des plantes et des arbres dans notre société.

 

La mise à disposition des données récoltées auprès du grand public est un des axes de son travail, les recherches sont restituées sous forme de conférences, expositions, cédérom pédagogique, livres.

 

Actuellement le rôle de l'ethnobotaniste est aussi de participer à la formation des professionnels : producteurs, cueilleurs, agriculteurs bio, accompagnateurs, animateurs nature et étudiants.

 

Dans la continuité d'une formation de journalisme, d'une approche de terrain des plantes en 25 ans de production de plantes aromatiques et médicinales biologiques et d'une connaissance du monde végétal liée aux usages qu'en a fait l'homme, hier et aujourd'hui, Laurence aime à partager son regard conscient et émerveillé sur la nature, les simples, les arbres.

 

 

laurence.chaber@orange.frwww.ethnobotanique-epi.org

 

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

Stage professionnel sur les plantes bio-indicatrices

Liens plantes-sols, Interactions agro-écologiques et bio-indications

 

Lieu : dans les environs de Mérinchal, Creuse

Durée totale de 14h sur 2 jours

Horaires : de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Effectif maximal : 12


Objectifs
Cette formation est destinée aux professionnels agricoles. L'objectif final consiste à analyser le fonctionnement du sol par les plantes (bio-indication) au moyen d’un diagnostic.Il est proposé d’acquérir des bases de reconnaissance botanique,  d’appréhender les liens entre les plantes et le sol,  de mieux connaître les sols et leur fonctionnements.
Ce diagnostic permet in fine, de poser une réflexion sur l'impact de ses actions agronomiques, d'améliorer ses pratiques agricoles dans le temps, d'avoir une gestion adaptée des ressources du sol en fonction du contexte rencontré. (Cultures, élevage, maraîchage…)

Déroulement
Cette formation se déroule sur deux journées consécutives ou non (bien que conseillées), chaque journée comprend une partie théorique en salle et une partie pratique sur le terrain pouvant alterner en fonction de la météo

Première journée:    

Partie théorique (matinée):
     Introduction aux liens plantes-sols, bases d'écologie, bases de botanique,  bases     de fonctionnement des sols, interactions plantes-sols-agricultures, physiologie     et écologie végétales. Bio-indications des plantes.

  Partie pratique (après-midi):
      Contextualisation agricole et écologique, reconnaissance floristique
      Présentation des principales espèces indicatrices.

Deuxième journée:    

Partie théorique (matinée):
    Approfondissement des principales familles de plantes.
    Dynamique et évolution des plantes indicatrices.
    Rapport avec le fonctionnement agronomique des sols. (Structures, rotations...)
    Liens entre matières organiques et plantes indicatrices
    Impact des pratiques agricoles sur l'évolution du sol et de la flore.
   
  Partie pratique (après-midi)
       Approfondissement des déterminations d'espèces, mise en situation sur des  cas concrets, réalisation de diagnostics de sol, profils culturaux,  interprétations  en groupe, propositions et orientations des pratiques agricoles.

Moyens
Cours sur support paperboard, utilisation de photos, diaporama, utilisation d'ouvrages techniques.
Les participants doivent se munir de chaussures de marche étanches, de vêtements de pluie, et si possible d'une flore, d'une loupe et d'un carnet de terrain.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements tout temps, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

Miguel NEAU

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

10B  STAGE KUSAKIZOME  .  PLANTES ET TEINTURES DU JAPON                                                             

 

Lieu : Ferme-école de Mercin (Creuse)

Nombre de participants : 12

 

La nature est source d’inspiration et ressource dans la teinture traditionnelle au Japon. Relancé dès les années 1920, le savoir-faire est alors appliqué aux kimonos et aux objets textiles des traditions bouddhiques et shinto.

 De nombreuses plantes cultivées ou cueillies sont utilisées pour teindre et imprégner fibres, textiles, papiers et bois de leurs fonctions thérapeutiques.

 Du jardin de plantes médicinales et tinctoriales à l’atelier de teintures, ce stage propose un voyage au cœur des couleurs vivantes du Japon.

 

INTERVENANT :

Sandrine Rozier, designer textile et costumes, coordinatrice de formations en teinture naturelle

 (Greta de la création, du design et des métiers d’art, ENSAD, ENSATT)

 Thierry Thévenin, paysan herboriste, fondateur de Herbes de vie et Vieilles racines et jeunes pousses, porte-parole du Syndicat des Simples

 

DUREE : 5 jours (35 heures)

 

PUBLIC : Artistes, designers textiles, costumiers, décorateurs, stylistes, graphistes, métiers des plantes, enseignants. Une expérience de la teinture végétale est nécessaire.

 

OBJECTIFS :

A partir des bases de la teinture naturelle, les techniques spécifiquement japonaises seront abordées avec l’usage

 d’une sélection de plantes endémiques du Japon.

 Approches botanique et expérimentale seront complétées par des témoignages de procédés pratiqués par différents

 maîtres-teinturiers de l’archipel. Le travail du regard se fera par l’observation des nuances subtiles obtenues pour développer une nouvelle sensorialité chromatique.

 Comme dans l’apprentissage des langues, la pratique des plantes du Japon pourra servir à la pratique d’autres plantes aux colorants parfois similaires.

 En tant que source d’inspriration, référence et carnet de recettes, la réalisation d’un nuancier se fera avec les plantes suivantes : kariyasu (Miscanthus tinctorius (Steud.) Hackel), kihada (Phellodendron amurense Rupr), enju (Sophora japonica L.), kuchinashi (Gardenia jasminoides Ellis) et/ou yamamomo (Myrica rubra Sieb & Zucc.) pour les jaunes et verts olive, murasaki (violet), benibana (rose), hirugi et/ou kurumi (ocre rouge et bruns), tsubaki et/ou ishii (gris), tade ai (indigo).

 

METHODE PEDAGOGIQUE :

Le programme de la formation s’articule entre présentations théoriques, démonstrations, visite et récolte au jardin, observation et interprétation d’exemples,  expérimentations pratiques par binômes ou individuelles, synthèses et restitutions devant le groupe.

 

PROGRAMME :

- Introduction botanique, présentation des plantes et de leurs techniques spécifiques

 - Fonctions médicinales

 - Introduction botanique, récolte de carthame, de persicaire, de noyer…

 - Préparation et extraction des plantes fraiches ou séchées, en feuilles, tiges, racines, écorces, pétales

 - Approche des mordants et apprêts naturels, cendres de camélia, gojiru (soja), tanins et utilisation des mordants d’alun et de fer

 - Teinture en immersion shinsen

 - Teinture à l’indigo en cuve de feuilles fraiches

 - Réalisation d’un nuancier de référence

 - Présentation des ateliers, outils et produits utilisés au Japon.

 

Déroulé chronologique par demi-journées :

 

 

Contenus

Intervenant

Durée

Mardi 30 juillet

Introduction et présentation de la formation :

programme, intervenants, stagiaires

Présentation Couleurs vivantes au Japon (powerpoint)

Nuancier et plantes

Fonctions médicinales

Sandrine Rozier et

Thierry Thévenin

3 heures

Un savoir-faire d’exception : les techniques spécifiquement japonaises

Exemples et démonstrations :

-     rappels des principes de base de la teinture naturelle 

-     préparation et extraction des plantes fraiches ou séchées

Sandrine Rozier

 

4 heures

 

Mercredi 31 juillet

Teinture en immersion shinsen : jaunes de kariyasu (Miscanthus tinctorius (Steud.) Hackel), kihada (Phellodendron amurense Rupr), enju (Sophora japonica L.), kuchinashi (Gardenia jasminoides Ellis) et/ou yamamomo (Myrica rubra Sieb & Zucc.)

 

Sandrine Rozier

3 heures

 

 

Approche des mordants et apprêts naturels, cendres de camélia, gojiru (soja), tanins et utilisation des mordants d’alun et de fer

Préparation du nuancier

4 heures

 

Jeudi 1er août

Introduction botanique au jardin

Récolte de carthame, persicaire, noyer…

Thierry Thévenin

Sandrine Rozier

3 heures

Teinture à l’indigo en feuilles fraiches (persicaire à indigo)

Sandrine Rozier

4 heures

Vendredi 2 août

Une teinture à part : le Beni-bana (carthame)

 

 

 

Sandrine Rozier

3 heures

Sur les traces du Murasaki (violet), teinture à l’orcanette

4 heures

Samedi 3 août

Les plantes à ocre rouge et bruns : hirugi (palétuvier) et/ou kurumi (noyer)

Teinture aux nuances de gris : tsubaki  (camélia du Japon) et/ou ishii (glands de chêne)

 

Sandrine Rozier

4 heures

Finalisation du nuancier

Conclusions

3 heures

 

 

 

Dates : 7 OCTOBRE 14H AU 11OCT 14H

Lieu : L’Argentiere la bessée

Durée : total de 28h sur 5 jours, dont deux demi-journées

Horaires : 14h à 18 le 7 oct de 9h à 12h00 et de 14h à 18h les 8 9 10 octobre, de 9h à 14h le 11 oct

modifications possibles en fonction de la météo, des rendez vous extérieurs

Effectif maximal : 12

 

Stagiaire concerné : tout public à partir de 16 ans (sous la responsabilité d'un parent), amateurs et professionnels : le stage s'adresse à tous ceux éducateurs, parents grands parents, qui souhaitent se faire plaisir dans l'apprentissage et la transmission d'activités ludiques, naturelles belles et gratuites.

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Se faire plaisir. Apprendre à fabriquer et à transmettre des jeux différents et complémentaires des ceux trouvés dans le commerce Ouverture d’esprits, sens de l’observation, richesse de la créativité avec ses mains. Pas ou peu de budget, et un potentiel varié et illimité.Un apprentissage a une récolte respectueuse de la nature .

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

 Dimanche après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant ; explication du contenu du stage.

Présentation de l’exposition de jouets, et de la bibliothèque première approche avec les matières déjà récoltées.

 

Lundi matin – durée 3h

Fabrication de jouets simples sur le thème de la musique

 

lundi après-midi – durée 4h

 Sortie sur le terrain pour compléter les récoltes

Fabrication de jouets sur le thème de l’invention et de la création libre

 

Mardi :Une journée à la noix  - matin 3h après-midi 4h

Fabrication de jouets sur le thème : une histoire à la noix , coquille, brou, feuille, pour bateaux, vroum vroum, sifflets, animaux (tortue, souris) bijoux

Jeux divers

Présentation théorique sur les différentes utilisations en cuisine, médecine, teinture.

Sortie sur le terrain observation botanique du noyer et du marronnier

D’autres noix : noix d’Amérique, de caryer, cajou, coco, muscade, macadamia, pecan.

 

Mercredi matin – durée 3h

 Le marron et le marronnier fabrication de jouets, lessive, colle, sculptures.

Invention collective de jeux autour du marron (adresse, équilibre…)

Un peu de théorie sur l’histoire des marronniers, la médecine.

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Visite chez jean Claude (grand père inventif)

Atelier de fabrication

Comparaison des jouets rustiques avec le Laos et peut être le Maroc

 

Jeudi matin – durée 3h

Fin des fabrications

fête du jeux redevenons enfants, évaluation du stage par les participants . Synthèse des acquis et des perspectives.

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

 Support pédagogique : beaucoup d’éléments récoltés divers. Outillage de base

 Méthodologie : alternance de pratique et un peu de théorie, sortie sur le terrain et rencontre d’un ancien du pays pratiquant toujours la fabrication de jouets buissonniers

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo, d’un couteau style opinel, d'un sécateur si possible.

Toute récolte peut être apportée (glands, galles, morceaux de bois originaux…)

Si vous avez des livres à partager en complément de ma bibliothèque, n’hésitez pas.

 

FORMATEUR

Dominique Coll. ethnobotaniste de terrain passionnée.

"D’origine paysanne , j’ai toujours joué avec les plantes sans jamais me lasser et j’aime transmettre. De nombreux stages, rencontres, enquêtes lectures, sont venus et viennent toujours compléter cette pratique que je suis heureuse de partager, avec toujours la recherche d’une cueillette respectueuse de la nature."

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

Les repas et l’hébergement ne sont pas compris

Nous vous recommanderons pour l'hébergement et les repas des partenaires locaux

Quelques emplacements de camping sont possibles

Les repas de midi seront, pour ceux qui le souhaitent, pris en commun chez D Coll

Auberge espagnole ou repas très simple commandé

 Stage de Jardinier herboriste – 2 – Aménager son domaine agricole

 

Dates : du lundi 23 septembre au vendredi 27 septembre 2019

Lieu : Ferme-Ecole de Mercin, 23420 Mérinchal

Durée : totale de 28h

Horaires : de 14h à 18h le 24 sept, de 9h à 12h00 et de 14h à 18h les 25, 26 et 27 sept, de 9h à 14h le 28 sept.

Effectif maximal : 12

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Ce stage développe : une capacité à reconnaître les sols selon leur origine et à apprécier leur potentiel agronomique.

-          A déchiffrer les équilibres climat/sol/végétation dans la genèse du sol

-          A analyser les différentes méthodes agronomiques pour en tirer parti

-          A travailler avec les agents biogènes du sol pour augmenter la fertilité en prenant modèle sur les écosystèmes

-          A choisir les outils de travail des sols, à exploiter leurs fonctions selon le terrain, la végétation et l’objectif visé

-          A décider du choix des amendements à apporter dans un contexte bioclimatique donné

-          A préparer des composts équilibrés

-          A choisir les engrais verts et leurs places dans la rotation des cultures

-          A renforcer la santé des sols et des cultures avec des préparations « maison », et à utiliser les plantes « remèdes ».

 

Originalité de l’approche. Mise en application pratique de la physiologie végétale dans ses liens avec les sols.

 

PUBLIC CONCERNE

Tout public, de l’étudiant au producteur.

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

Lundi après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant; explication du contenu du stage.

Sortie sur le terrain, visite du jardin de la ferme-école de Mercin.

Identification des différents modes végétatifs chez les plantes.

 

Mardi matin – durée 3h

Reconnaître les différentes natures de sols selon leur origine et apprécier leur potentiel agronomique

 

Mardi après-midi – durée 4h

Étude des équilibres climat/sol/végétation dans la genèse du sol et comment participer à cette genèse de fertilité.

 

Mercredi matin – durée 3h

Analyse des différentes méthodes agronomiques pour en tirer parti

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Comment travailler avec les agents biogènes du sol pour augmenter sa fertilité en prenant modèle sur les écosystèmes.

Faire le choix d’amendements à apporter dans un contexte bioclimatique donné

 

Jeudi matin – durée 3h

Les outils de travail des sols et leurs fonctions selon le terrain, la végétation et l’objectif visé

Comment choisir les engrais verts et leur place dans la rotation des cultures

 

Jeudi après-midi – durée 4h

Notions de composts équilibrés

Les moyens pour renforcer la santé des sols et des cultures avec des préparations « maison »;

Et comment utiliser les plantes « remèdes ».

 

Vendredi matin – durée 3h

Tour de table, évaluation du stage par les participants ;Synthèse des acquis et des perspectives.

Compléments et questions botaniques et agronomiques personnalisés.

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Support pédagogique : outillage de travail jardinier du sol et des cultures ; échantillons de terres divers.

Méthodologie : alternance de théorie et de pratique; utilisation des infrastructures du jardin botanique de Mercin ; travail du sol selon divers contextes et objectifs.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo,et de vêtements tout temps, de son matériel personnel s’il le souhaite.

 

FORMATEUR

François TESSARI, horticulteur-botaniste, jardinier en chef-aménageur de jardins botaniques en agrobiologie.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

 Stage de phytothérapie artisanale :  

élixir floral, macérat glycériné, teinture mère.

Avec Laurence Chaber

 

Dates : du lundi 7 mai au vendredi 11 mai 2018

Lieu : Mercin, 23420  Mérinchal

Durée : total de 28h sur 5 jours comprenant 2 demi-journées

Horaires : de 9h à 12h00 et de 14h à 18h

Effectif maximal : 12

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Ce stage voudrait répondre à la question : en phytothérapie, quelles sont les différentes formes galéniques, comment les réaliser et les appliquer en toute sécurité.

Originalité de l’approche. Il s'agit d'une approche théorique puis pratique, reconnaissance des plantes, cueillette puis fabrication et modes d'usages. 

 

PUBLIC CONCERNE

Tout public, étudiants et producteurs de plantes médicinales.

 

CONTENU PÉDAGOGIQUE

 

Lundi après-midi – durée 4h

Présentation des stagiaires et de l’intervenant ; explication du contenu du stage.

Sortie sur le terrain, visite du jardin de la ferme-école de Mercin.

Approche du soin par les plantes.

Les champs de la phytothérapie

Bien identifier les différentes formes galéniques, leur histoire.

Nous aborderons un mode préparatoire par jour.

 

Mardi matin – durée 3h

Réalisation d'un ÉLIXIR FLORAL, EF, sur le terrain

 

Mardi après-midi – durée 4h

La florithérapie, une approche sensible du message des plantes

L'histoire des remèdes du Dr Bach, les élixirs floraux contemporains

Application de l'élixir aux états émotionnels

Questions techniques autour d'un élixir floral, réalisation, conservation, stockage, utilisation

 

Mercredi matin – durée 3h

La Gemmothérapie, histoire, principes généraux

Protocole de fabrication, ingrédients

Stade phénologique du végétal, qu'est-ce qu'un bourgeon ?

Choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Mercredi après-midi – durée 4h

Reconnaissance botanique des bourgeons sur le terrain, identifier l'espèce botanique et le stade de récolte

Fabrication d'un MACERAT GLYCERINE, MG

Questions techniques autour d'un macérat glycériné, réalisation, conservation, stockage, utilisation

Mode d'utilisation pour rééquilibrer le terrain de la personne.

 

Jeudi matin – durée 3h

Les principes de la Teinture mère, protocole de fabrication, ingrédients

Comment identifier l'espèce botanique et le stade de récolte

Choix de l'espèce en fonction de la saison

 

Jeudi après-midi – durée 4h

Reconnaissance botanique sur le terrain,

Fabrication d'une TEINTURE MÈRE, TM

Questions techniques autour d'une Teinture Mère, réalisation, conservation, stockage

 

Vendredi matin – durée 3h

Synthèse

Questions botaniques et législatives 

Acquis et perspectives

Tour de table, évaluation du stage par les participants

Clôture de ces journées.

 

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE ET MATÉRIEL A DISPOSITION

Support pédagogique : flores à disposition pour l’identification des plantes utilisées.

Mises à disposition de livres sur l’histoire et les techniques de la phytothérapie, les élixirs floraux, les préparations de teintures mères et les macérats.

Rencontre avec un paysan-herboriste qui parlera des plantes cultivées et récoltées par ses soins ; des modes de cueillette et de conservation des plantes séchées.

Visite de l’herboristerie et du séchoir.

Méthodologie : alternance de théorie et de pratique ; visite du jardin de plantes médicinales pour visualiser la plante entière.

Mise à disposition de tout le matériel nécessaire pour réaliser les préparations : bocaux, glycérine, alcools, matériel de pesage et de filtration, matériel de récolte.

 

FOURNITURES PERSONNELLES

Le stagiaire se munira d’un carnet de notes de terrain, d’un appareil photo, et de vêtements tout temps.

 

FORMATRICE

Laurence CHABER, ethnobotanique, préparatrice de teintures mères et d’élixirs floraux.

 

SANCTION DE LA FORMATION

Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de la formation

 

Couleurs d'automne

Teintures végétales: lichens, champignons et écorces.

Stage possible en fin d'année.

28 heures de stage

à la Ferme-École de Mercin, Creuse

 

Avec Sandrine ROZIER, designer textile et de costumes de scène, diplômée de l’Institut Français de la Mode, initiatrice de la création de l’atelier de teintures naturelles à l’Opéra-Comique et Thierry THEVENIN, producteur-herboriste.

 

Botanique, récolte, teinture sur laine et soie. Confection d’un herbier et d’un nuancier.  Ce stage, très pratique, vous permettra d’acquérir des connaissances sur la récolte de matières végétales jusqu’à la confection de teinture, principalement sur fibres animales (soie, laine) et de créer votre propre nuancier

Prix public : 540 euros.  Prise en charge par la formation professionnelle : nous contacter. (une contribution de 56€ reste en tout état de cause à la charge du stagiaire).